2 min de lecture Cécile Duflot

Logements indignes : "Les propriétaires condamnés ne pourront pas racheter", annonce Duflot

INVITÉE RTL - La ministre du Logement Cécile Duflot a détaillé ses mesures pour lutter contre les marchands de sommeil. Elle souhaite notamment empêcher les propriétaires condamnés pour mauvais entretien d'acquérir de nouveaux biens.

Cécile Duflot.
Cécile Duflot. Crédit : dailymotion
micro générique
La rédaction numérique de RTL

500.000 "logements indignes" en France, un "scandale absolu" pour Cécile Duflot. La ministre du Logement a détaillé ce mercredi sur RTL les mesures de son projet de loi pour l'accès au logement et un urbanisme rénové, qu'elle présentera en Conseil des ministres le 26 juin prochain.

3 mesures phares

Objectif du gouvernement : être "extrêmement dissuasif" vis-à-vis des marchands de sommeil, des "délinquants" pour la ministre du Logement. "Ils pourrissent des immeubles, des quartiers. Ils profitent de la misère."

Cécile Duflot propose trois mesures phares. La première, "une astreinte de 200 euros par jour" pour obliger les propriétaires à faire les travaux nécessaires. Deuxième étape, "la saisie du bien pourra être réclamée".

Et, troisième mesure, la ministre du Logement souhaite à tout prix éviter la récidive dans ce domaine. "Un propriétaire condamné pour avoir mis en danger la vie de ses locataires ne pourra pas racheter un logement pour refaire la même chose", assure-t-elle. "Ce sera un travail via les notaires pour vérifier que le futur acquéreur n'est pas sous le coup d'une condamnation pour mauvais entretien de son logement."

Empêcher "ces escrocs de continuer"

À lire aussi
Cécile Duflot, le 1er juin 2017 Cécile Duflot
"Le témoignage de Cécile Duflot va au-delà du seul Denis Baupin", selon Alba Ventura

Autant de mesures impossibles en l'état actuel de la loi. Les textes actuels parient "sur la bonne foi des propriétaires et dès qu'on écrit un courrier pour dire qu'on va faire des travaux, les sanctions sont levées".

Cécile Duflot garde à l'esprit un exemple, un immeuble de Saint-Denis qui a brûlé le 9 septembre dernier. Elle en rappelle le bilan : "3 morts, 1 pompier grièvement blessé".

Il faut trouver les moyens de taper fort

Cécile Duflot
Partager la citation

Selon la ministre, la mairie imposait des travaux mais les propriétaires ne les ont pas mis en œuvre. "Ils ont empêché les jeunes couples qui avaient acheté dans cette immeuble et qui voulaient faire les travaux de les faire", explique-t-elle. "Il ne faut pas laisser la possibilité de à ces escrocs de continuer", affirme Cécile Duflot.

La ministre du Logement souhaite remettre de l'ordre auprès des professionnels. Elle annonce la création d'un Haut Conseil, chargé de surveiller les "brebis galeuses" du secteur. Et Cécile Duflot de conclure : "Il faut trouver les moyens de taper fort".

>
Cécile Duflot : "Il faut trouver les moyens de taper fort contre les propriétaires escrocs" Crédit Média : Laurent Bazin | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cécile Duflot Info Logement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants