2 min de lecture Primaire Les Républicains

"Lobbies sionistes" : Poisson sera reçu par Solère le 25 octobre

La Haute autorité de la primaire tranchera le 26 octobre sur l'exclusion ou non de Jean-Frédéric Poisson de la primaire.

Jean-Frédéric Poisson lors du débat des candidats à la primaire de la droite et du centre le 13 octobre 2016
Jean-Frédéric Poisson lors du débat des candidats à la primaire de la droite et du centre le 13 octobre 2016 Crédit : Capture d'écran
109127536140888961261
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

La popularité de Jean-Frédéric Poisson emmagasinée au cours du premier débat de la primaire de la droite le 13 octobre s'est malgré lui très vite étiolée. Dans les colonnes de Nice-Matin du 19 octobre, le président du Parti chrétien-démocrate (PCD) a affirmé que "la proximité de Clinton avec les super-financiers de Wall Street et sa soumission aux lobbies sionistes" serait "dangereuse pour l'Europe et la France".

Après avoir suscité l'indignation du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), qui l'a comparé à Alain Soral et Dieudonné, Jean-Frédéric Poisson doit maintenant rendre des comptes à la Commission nationale d'organisation de la primaire. Menacé d'exclusion du scrutin interne de la droite et du centre, le candidat prend les devants. "Jean-Frédéric Poisson sera, à sa demande, reçu demain à midi (mardi 25 octobre, à la veille de la délibération de la Haute autorité concernant son exclusion, ndlr) par la Commission nationale d'organisation de la primaire", a posté son président Thierry Solère. Ce dernier avait condamné la sortie du candidat "avec la plus grande force".

Le député des Yvelines tentera d'éteindre l'incendie. Dans sa demande d'entretien, publiée par Thierry Solère, Jean-Frédéric Poisson dénonce "les reproches injustes" dont il est l'objet. "Je suis effondré de devoir préciser publiquement toute l'abjection que suscitent chez moi l'antisémitisme et l'antisionisme. Mon engagement politique personnel, tous les ouvrages que j'ai publiés et mes milliers de prises de parole en public ne comportent pas un seul mot haineux à l'égard de qui que ce soit." 

À lire aussi
Frédéric Lefebvre, en septembre 2016 Les Républicains
"Un soupçon de tricherie" plane sur la primaire LR, pour Frédéric Lefebvre

Le camp Sarkozy et NKM vent debout

Les soutiens de Nicolas Sarkozy, Christian Estrosi en tête, ainsi que Nathalie Kosciusko-Morizet ne demandent pas moins que son exclusion de la primaire au titre d'un éventuel non-respect de la charte que chaque candidat a signé avant la validation de leurs candidatures. "Je voudrais que la Haute autorité et le comité d’organisation statuent sur la base des valeurs républicaines de la droite et du centre, déclare NKM dans L'Opinion. Jean-Frédéric Poisson doit aller au bout de ses regrets".

En effet, l'ancienne ministre saisit la Haute autorité au titre des articles 1-3 et 10-4 de la charte. Ce dernier stipule que "la Haute autorité peut être saisie, dès la publication du guide électoral et tout au long du processus électoral, par le représentant d’un candidat de toute difficulté relative à l’organisation de la primaire. En ce cas, elle statue dans un délai de 48 heures après avoir entendu l’ensemble des représentants des candidats."

Article 1-3 de la charte de la primaire
Article 1-3 de la charte de la primaire
Article 10-4 de la charte de la primaire.
Article 10-4 de la charte de la primaire.

Invité de France Info ce lundi 24 octobre, Jean-Frédéric Poisson continue d'expliquer ses propos. Il a même demandé "pardon" à la communauté juive : "Je vois bien que les propos que j'ai prononcés ont provoqué de l'inquiétude et de la peur chez beaucoup de personnes membres de la communauté juive en France. J'en suis désolé. Je leur demande pardon pour ça. Ce n'était pas mon intention de blesser". Si la Haute autorité décidait d'exclure Jean-Frédéric Poisson, ce dernier pourrait encore contester la décision.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire Les Républicains Jean-Frédéric Poisson Nathalie Kosciusko-Morizet
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785429421
"Lobbies sionistes" : Poisson sera reçu par Solère le 25 octobre
"Lobbies sionistes" : Poisson sera reçu par Solère le 25 octobre
La Haute autorité de la primaire tranchera le 26 octobre sur l'exclusion ou non de Jean-Frédéric Poisson de la primaire.
https://www.rtl.fr/actu/politique/lobbies-sionistes-jean-frederic-poisson-sera-recu-par-thierry-solere-le-25-octobre-7785429421
2016-10-24 18:57:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/UZP_SP652B-qu7kV1-Nd5A/330v220-2/online/image/2016/1013/7785274957_jean-frederic-poisson.PNG