1 min de lecture Armée

"Les syndicats dans l'armée, ce n'est pas à l'ordre du jour", annonce Jean-Yves Le Drian

GRAND JURY - Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a écarté la possibilité pour les militaires français de se regrouper au sein de syndicats.

L'armée française (illustration).
L'armée française (illustration). Crédit : AFP
Jérôme Chapuis
Jérôme Chapuis et Raphaël Bosse-Platière

Jean-Yves Le Drian a été très clair : "Les syndicats dans l'armée, ce n'est pas à l'ordre du jour", a-t-il déclaré dimanche 5 octobre au Grand Jury RTL - Le Figaro - LCI. Et ce malgré la récente condamnation de la France pour la Cour européenne des droits de l'Homme.

Des restrictions législatives peuvent être apportées dans le domaine de la Défense

Jean-Yves Le Drian
Partager la citation

"On va regarder cet arrêt, a expliqué le ministre, et faire en sorte que l'article 11 de la Convention européenne des droits de l'Homme soit aussi appliqué". Ce texte précise "que des restrictions législatives peuvent être apportées au droit d'association, en particulier dans le domaine de la Défense", a tenu à souligner Jean-Yves Le Drian.

C'est une de mes préoccupations depuis longtemps

Jean-Yves Le Drian
Partager la citation

Cependant, "la question d’inflexion, nécessaire pour une meilleure concertation des militaires, est une question qui se pose", a reconnu l'ancien président du Conseil général de Bretagne. Et d'ajouter : "C'est d'ailleurs une de mes préoccupations depuis longtemps."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Armée Syndicats Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants