4 min de lecture Les Républicains

Les Républicains : qui sont les 6 candidats à la présidence ?

DIAPORAMA - Laurent Wauquiez, grand favori de l'élection, aura pour l'instant à affronter cinq autres candidats officiellement en lice.

Le Républicain Daniel Fasquelle a annoncé sa candidature à la présidence du parti samedi 26 août, lors du campus d'été des Jeunes Républicains. Crédits : Philippe Huguen/AFP | Date : 31/08/2017
6 >
Le Républicain Daniel Fasquelle a annoncé sa candidature à la présidence du parti samedi 26 août, lors du campus d'été des Jeunes Républicains. Crédits : Philippe Huguen/AFP | Date : 31/08/2017
Laurence Sailliet, membre du bureau politique des Républicains depuis 2011, a déclaré sa candidature à la présidence du parti le 9 juillet dernier. Crédits : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Date : 31/08/2017
Florence Portelli, maire Les Républicains a annoncé sa candidature à la présidence des Républicains mercredi 30 août. Crédits : Patrick KOVARIK / AFP | Date : 03/08/2017
Laurent Wauquiez est le grand favori de l'élection à la présidence des Républicains. Crédits : Boris Horvat/AFP | Date : 31/08/2017
Julien Aubert, le 29 juin 2017, à l'Assemblée nationale. Crédits : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP | Date : 03/09/2017
Maël de Calan, conseiller régional du Finistère, est candidat à la présidence des Républicains. Crédits : FRED TANNEAU / AFP | Date : 05/09/2017
1/1
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

"Je veux une droite qui soit de retour !" Devant la foule assemblée à Châteaurenard mercredi 30 août, Laurent Wauquiez a appelé à l'unité de la droite et à assumer ses valeurs. Dans une interview parue dans Le Figaro vendredi 1er septembre, il a annoncé officiellement sa candidature à la présidence des Républicains, qui aura lieu les 10 et 17 décembre prochains.

Après les renoncements successifs de Valérie Pécresse et Xavier Betrand, Laurent Wauquiez est le grand favori de cette élection. Depuis le début de l'été et les premières rumeurs sur sa candidature, le Président de la région Auvergne Rhône-Alpes, engrange les soutiens de ses collègues. Après avoir retardé son annonce officielle, il est désormais en lice et devra affronter Florence Portelli, Laurence Sailliet, Daniel Fasquelle, Maël de Calan et Julien Aubert.

Laurence Sailliet, "l'inconnue"

Sa candidature annoncée au début de l'été a fait peu de bruit. Le 9 juillet, dans les colonnes du site Atlantico, Laurence Sailliet déclare qu'elle concourra à la présidence des Républicains en décembre prochain. Proche du Président de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand et membre du Bureau politique du parti de droite depuis 2011, Laurence Sailliet est inconnue du grand public. Et pour cause : elle n'a jamais été élue auparavant malgré trois candidatures successives aux élections législatives.

À lire aussi
Le maire de Paris et président du RPR Jacques Chirac s'entretient le 24 mars 1981 à Paris, lors d'un dîner, avec Nicolas Sarkozy, alors âgé de 26 ans, Jacques Chirac
Nicolas Sarkozy : sa rencontre avec Jacques Chirac, une "opportunité quasi miraculeuse"

Son principal défi sera de combler ce déficit de notoriété. "Je sais bien que c'est difficile, mais ce n'est pas insensé. J'irai jusqu'au bout." déclare-t-elle au JDD le 12 juillet. Une fois élue, Laurence Sailliet compte "refonder" le parti en défendant "une droite ouverte, européenne, qui vit avec son temps".

Florence Portelli, la filloniste

Porte-parole de François Fillon pendant la campagne présidentielle, Florence Portelli est également maire de Taverny, dans le Val d'Oise. Sa candidature, attendue, est officielle depuis le 30 août dernier et la publication d'un entretien dans les pages du Figaro. Elle y explique vouloir "redonner aux militants la place qui devrait être la leur dans ce parti". 

Engagée au RPR dès "l'âge légal", cette filloniste de la première heure - elle soutient le député sarthois dès 2012 lors de la dernière élection à la présidence du parti - est passionnée de cinéma italien et de musique classique. Elle devient d'ailleurs responsable culture des Républicains lors de la présidence de Nicolas Sarkozy. Aujourd'hui elle souhaite unir la droite et fustige une partie des Constructifs ralliés à Emmanuel Macron : "ils se sont exclus d'eux-mêmes. Ils ne sont plus dans notre parti politique." 

Laurent Wauquiez, le grand favori

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes s'est officiellement déclaré candidat à la présidence des Républicains, jeudi 31 août, après des semaines de silence sur le sujet. Il fait pour l'instant figure de favori, et apparaît comme 'un briseur de tabous". Cet ancien centriste, aujourd'hui à la tête du courant de la "Droite sociale", a également été ministre de Nicolas Sarkozy. 

L'élu se présente comme le garant du rassemblement de la droite. Cela vaut non seulement pour les juppéistes, centristes, et Sens commun (issu de la Manif pour tous). Adepte des déclarations sujettes à polémiques, Laurent Wauquiez place au cœur de ses thématiques favorites la préservation des classes moyennes, la valeur du travail et les "dérives de l'assistanat". 

Plusieurs personnalités du parti lui avaient d'ores et déjà déclaré leur soutien, notamment les sarkozystes Brice Hortefeux, Georges Fenech, Guillaume Larrivé ou Éric Ciotti.

Daniel Fasquelle, l'ex-sarkozyste

C'est lors du campus d'été des Jeunes Républicains le week-end dernier que Daniel Fasquelle a officialisé sa candidature à la présidence des Républicains dans un entretien accordé au Parisien. Trésorier du parti, notamment pendant le "sarkothon" et la primaire remportée par François Fillon, il est également député de la 4ème circonscription du Pas-de-Calais après avoir été maire du Touquet pendant quinze ans.

Pendant la primaire présidentielle, il soutient Nicolas Sarkozy. Partisan d'une droite conservatrice, opposé au non-cumul des mandats et au mariage homosexuel, il souhaite aujourd'hui "remettre les militants au cœur de notre famille et surtout donner une autre image de la droite auprès des Français".

Maël de Calan, le jeune juppéiste

Maël de Calan, juppéiste de la première heure, s'est officiellement présenté dans la course à la présidence, dans un entretien au magazine Le Point. À 36 ans, cet élu LR entend "renouveler" le parti en incarnant la jeune génération. Ce fidèle d'Alain Juppé se refuse pourtant à limiter sa candidature, affirmant vouloir rassembler "un collectif de nouveaux visages des Républicains" tout en s'opposant à la vision identitaire de Laurent Wauquiez.

S'il n'est pas encore un poids lourd du parti, Maël de Calan a cependant déjà des soutiens non négligeables : Jean-Pierre Raffarin, ancien premier ministre, a annoncé sur RTL qu'il lui apporterait son parrainage. L'élu du Finistère a réuni pour l'instant une quinzaine de soutiens de tous bords, des fillonistes aux sarkozystes en passant par les lemairistes.

Julien Aubert, gaulliste et eurosceptique

Le député du Vaucluse Julien Aubert a annoncé sa candidature dimanche 3 septembre sur CNews. "Je serai candidat à la présidence de mon mouvement […]. Je pense qu'il faut absolument rompre avec 20 ou 30 ans de laisser-aller dans ce mouvement", a-t-il déclaré. Comme acte de profession de foi, l'élu de 39 ans a publié le 2 septembre, dans Valeurs Actuellesun long "manifeste pour une droite gaulliste".

Il estime que la "première responsabilité est d'être une droite morale, c'est-à-dire qui incarne dans son comportement les valeurs judéo-chrétiennes laïcisées dont nous prétendons nous inspirer". Il a également évoqué la volonté de se libérer de "l'idéologie gauchisante" en expliquant que "la droite, loyale envers sa tradition et ses convictions, doit résister et rester insoumise".  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Les Républicains Droite Laurent Wauquiez
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789906849
Les Républicains : qui sont les 6 candidats à la présidence ?
Les Républicains : qui sont les 6 candidats à la présidence ?
DIAPORAMA - Laurent Wauquiez, grand favori de l'élection, aura pour l'instant à affronter cinq autres candidats officiellement en lice.
https://www.rtl.fr/actu/politique/les-republicains-qui-sont-les-candidats-a-la-presidence-7789906849
2017-09-01 08:20:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ztM51psUnRA-qUl402OZqA/330v220-2/online/image/2017/0831/7789916064_sans-titre.jpg