1 min de lecture Confidentiels politique

Les Républicains : "Pas de calendrier" d'exclusion des Constructifs

CONFIDENTIELS RTL - LR "fait durer le plaisir" dans sa procédure d'exclusion visant les membres du parti qui ont rallié les Marcheurs.

Pauline de Saint-Remy Les Confidentiels RTL Pauline De Saint-Rémy
>
Pauline de Saint-Rémy : "Pas de calendrier" d'exclusion des Constructifs chez Les Républicains Crédit Image : VILLARD/SIPA | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
et Loïc Farge

Le 11 juillet dernier, encore sonné par les résultats de la présidentielle et des législatives, le bureau politique des Républicains, réuni en grande pompe et n'écoutant que ses désaccords internes, avait décidé de s'en remettre à une commission ad hoc pour décider du sort des membres du parti qui avaient fait le choix de rejoindre Emmanuel Macron.

À commencer par le premier d'entre eux : le nouveau locataire de Matignon, Édouard Philippe. Très vite Thierry Solère, Franck Riester, Gérald Darmanin et les autres avaient donc reçu une lettre signée du secrétaire général du parti, Bernard Accoyer, leur signifiant qu'ils étaient sous le coup d'une procédure disciplinaire. Quant à ceux qui occupaient des fonctions au sein du parti, ils en ont été suspendus à la fin du mois d'août. Depuis, plus rien.

Pas question pour LR de faire des Constructifs des victimes

Pauline de Saint-Rémy
Partager la citation

Alors que se passe-t-il ? Du côté du parti, on assume de gagner du temps. "Il n'y a aucun calendrier", nous a expliqué l'équipe de Bernard Accoyer mercredi 13 septembre. Officiellement, la commission, qui est en charge d'étudier le dossier, y travaille toujours. Mais aucune date n'a été fixée. Aucune convocation n'a été envoyée. On précise même que le prochain bureau politique de LR doit se réunir début octobre, et que la question ne sera même pas à l’ordre du jour.

"L'environnement politique nous pousse à faire durer le plaisir", explique-t-on au parti tout naturellement. Traduction : les difficultés croissantes que rencontrent les Constructifs, notamment à se constituer en parti, les rendent de moins en moins gênants aux yeux des Républicains. "Ils ne servent même pas de force d'appoint à En Marche", persifle l'entourage de Bernard Accoyer toujours. Pas question de faire de ces Constructifs des victimes. Autant laisser pourrir la situation.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confidentiels politique Les Républicains La République En Marche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants