2 min de lecture Les Républicains

Les Républicains : "Les musulmanes peuvent remplacer le voile par un bonnet phrygien", dit Nadia Hamour

Une secrétaire nationale Les Républicains souhaite que les candidats à l'immigration "prennent des cours renforcés de français, d'Histoire et améliorent leurs connaissances des institutions françaises".

Des femmes portant le voile intégral à Marseille, le 24 décembre 2009. (Archives)
Des femmes portant le voile intégral à Marseille, le 24 décembre 2009. (Archives) Crédit : MICHEL GANGNE / FILES / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

La déchéance de nationalité divise les politiques. Nadia Hamour, chargée des questions d'intégration au sein des Républicains explique être "contre" la mesure voulue par François Hollande. "Ça serait une inégalité de fait. Dans le préambule de la Constitution, il est écrit que les Français sont libres et égaux en droits. Ça serait une remise en cause de la déclaration des Droits de l'Homme (…) Ça serait ouvrir la boîte de Pandore. Le FN au pouvoir et c'est fini", explique-t-elle dans un entretien au Figaro.

Nadia Hamour privilégie la proposition de loi faite par Guillaume Larrivé, membre des Républicain et député de l'Yvonne. Il souhaite inscrire dans la Constitution "l'obligation d'être "assimilé' pour devenir français", rapporte le quotidien. La chargée des questions d'intégration estime que les candidats à l'immigration doivent prendre des "cours renforcés de français, d'histoire, améliorent leurs connaissances des institutions françaises dans leur pays d'origine". L'étape suivante serait de passer un examen et "obliger les femmes qui arrivent dans le cadre du regroupement familial à parler notre langue", explique-t-elle.

Comment une femme voilée peut-elle devenir pilote de ligne ou chirurgien ? C'est de l'exclusion vestimentaire !

Nadia Hamour, secrétaire nationale Les Républicains
Partager la citation

"Je ne suis pas contre une loi contre le hijab pour des raisons de sécurité. Sous ce déguisement, on peut avoir une ceinture d'explosifs à la taille", assure-t-elle. Elle poursuit en ajoutant que "le symbole politique" du voile "apparu il y a trente ans" "pose un problème". il faudrait ainsi "profiter du contexte actuel pour aller plus loin que la loi de 2004" qui interdit le voile à l'école. Nadia Hamour pose la question : "Comment une femme voilée peut-elle devenir pilote de ligne ou chirurgien ? C'est de l'exclusion vestimentaire !" 

La secrétaire nationale des Républicains prend l'exemple d'un coiffeur "halal à Saint-Denis" où "les femmes voilées peuvent se faire coiffer à l'étage pour ne pas être visible depuis la vitrine quand les autres se font coiffer au rez-de-chaussée". Elle conclut sur une proposition inattendue : "Les musulmanes peuvent remplacer le voile par un bonnet phrygien. Ca en ferait des républicaines. La République se baladerait partout dans les rues".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Les Républicains Port du voile Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants