1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les Républicains : Geoffroy Didier est défavorable à l'exclusion des Constructifs
2 min de lecture

Les Républicains : Geoffroy Didier est défavorable à l'exclusion des Constructifs

Le cofondateur de la Droite forte a indiqué qu’il souhaitait tendre la main aux "Constructifs".

Geoffroy Didier à la sortie du bureau politique LR le 22 juin 2017.
Geoffroy Didier à la sortie du bureau politique LR le 22 juin 2017.
Crédit : NICOLAS MESSYASZ/SIPA
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang

À la veille d’une réunion cruciale du bureau politique des Républicains, le cas des élus ayant rejoint le gouvernement ou le groupe des "Constructifs" divise profondément le parti. En l’absence d’homme fort à la tête du parti, chacun y va de son commentaire pour livrer son opinion sur les sanctions à infliger aux parjures ayant choisi de faire bande à part après la victoire d’Emmanuel Macron.

Parmi les dernières prises de position en date, on peut relever celle de Geoffroy Didier, le cofondateur du courant de la droite forte en 2013. Après avoir milité pour le retour à une ligne conservatrice sur les questions régaliennes, migratoires et identitaires, l’eurodéputé et conseiller régional LR a choisi de rejoindre "Libres !", le mouvement lancé par Valérie Pécresse.

Mais le vice-président de la région Île-de-France va plus loin encore dans les colonnes du Figaro et fait part de son opposition à l’exclusion des Constructifs.

Qui pourra tenir tête à Laurent Wauquier ?

"On peut parfaitement être membre des Républicains, vouloir une droite offensive et considérer que lorsque le gouvernement réforme le droit du travail et va dans le bon sens, il doit être soutenu", explique Geoffroy Didier, après avoir fait part de sa volonté de "tendre la main" aux élus Constructifs.

À écouter aussi

Alors que Xavier Bertrand et Valérie Pécresse ont annoncé qu’ils ne se présenteraient pas à la présidence des Républicains à l’automne prochain, Geoffroy Didier paraît s'inquiéter devant l’absence d’opposition à la très probable candidature de Laurent Wauquier. "Je veux obtenir la garantie que la droite ne sera pas dominée par une unique sensibilité", s’alarme aujourd’hui Geoffroy Didier, en laissant planer le doute sur son éventuelle entrée en lice.

Pour une droite "forte, ouverte et moderne"

Si le cofondateur de la Droite forte est étiqueté comme un porte-voix de l’aile droite du parti, le président a pourtant occupé le poste de porte-parole de la Diagonale en 2006, un groupe politique qui réunissait les "sarkozystes de gauche", favorables au mariage homosexuel ou encore au droit de vote aux élections municipales pour les étrangers installés depuis plus de 10 ans en France.

"Je n'accepte pas qu'un jour l'unique recours puisse devenir l'extrémisme", prévient Geoffroy Didier, qui appelle à la promotion d’une droite "forte, ouverte et moderne" : "Elle ne peut plus se focaliser sur des combats qui appartiennent désormais au passé".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.