2 min de lecture Les Républicains

Les Républicains et les Constructifs feront bande à part pour la rentrée

ÉCLAIRAGE - Faute d’université d’été, Les Républicains organiseront des séminaires qui devraient être boudés par les Constructifs.

Thierry Solère à l'Assemblée nationale le 28 juin 2017.
Thierry Solère à l'Assemblée nationale le 28 juin 2017. Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang

Serait-on en train d’assister à la fracture de deux droites irréconciliables ? Au lendemain de la tenue politique des Républicains le 11 juillet, le plus grand flou règne encore sur l’avenir du parti refondé par Nicolas Sarkozy en mai 2015.

Si deux cadres du parti ayant rejoint le gouvernement d’Édouard Philippe - Gérard Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, et Sébastien Lecornu, secrétaire d'État auprès de Nicolas Hulot - ont écopé d’une suspension de leur fonction exécutive, le sort des six républicains accusés d'avoir trahi le parti reste en suspens, en attendant la réunion du commission disciplinaire sous l’égide d’isabelle Le Callenec, Patrick Ollier et Jean Léonetti.

"C’est quoi cette commission, ça n’existe pas", s’emporte Thierry Solère auprès de RTL.fr, au lendemain du verdict du bureau politique. Le député des Hauts-de-Seine, autrefois félicité pour avoir su organiser la primaire de la droite et du centre, est devenu la tête de Turc des partisans d’une opposition intransigeante à Emmanuel Macron. De nombreux ténors du parti réclament l’exclusion de leurs camarades ayant choisi de travailler avec la majorité. Nadine Morano va même jusqu’à regretter le "temps perdu avec des traîtres".

À lire aussi
Nicolas Sarkozy, en janvier 2016. Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy : pourquoi l'ancien président de la République est-il à Belfort ?

Pas d'université d'été mais deux campus pour Les Républicains

Dans l’entourage du député Constructif Pierre-Yves Bournazel, on s’inquiète devant cette chasse aux sorcières. "Un parti qui sanctionne et qui veut exclure ceux qui ne partagent pas ses idées, il se radicalise", s’inquiète Christian Honoré, élu du XVIIIe arrondissement (LR) au Conseil de Paris, contacté par RTL.fr. En cas d’exclusion, "il y a des gens qui vont partir dans des formations politiques où l’on peut parle", prévient ce proche de Pierre-Yves Bournazel.

Le bureau du 11 juillet a certainement sonné le début d’un été fratricide pour les Républicains. La traditionnelle université d’été, déjà annulée l’an passé en raison de la primaire, devrait bien disparaître. Un premier campus des Jeunes Républicains se tiendra au Touquet les 26 et 27 août sous l’égide de Daniel Fasquelle. Après avoir lancé son mouvement "Sauvons la droite", le trésorier des Républicains paraît cependant peu disposé à tendre à la main aux Constructifs, lui a qui décidé de bloquer leurs cotisations.

Chacun fait des trucs dans son coin, on fera nous-même une rentrée avec notre groupe parlementaire.

Thierry Solère
Partager la citation

Le second rendez-vous de la rentrée aura lieu à La Baule les 2 et 3 septembre, à l’occasion "d’ateliers de la refondation". Si les Constructifs ne sont pas officiellement "persona non grata" pour ce second campus, "c’est assez peu probable qu’on les voit à la rentrée", glisse-t-on du côté de la direction du parti. "Chacun fait des trucs dans son coin, on fera nous-même une rentrée avec notre groupe parlementaire", tranche Thierry Solère. Pour l’ancien "monsieur primaire", la commission disciplinaire annoncée lors du bureau politique n’a aucune légitimité et seul le congrès du mois de décembre présidera à l’avenir du parti.

"À l’occasion du mois de décembre, les militants vont désigner une ligne politique”, assure Thierry Solère. Si aucun candidat n’a officiellement fait acte de candidature, la présidence du parti semble aujourd’hui tendre les bras à Laurent Wauquiez. La ligne dure défendue par le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes paraît cependant bien éloignée des valeurs défendues par les constructifs.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Les Républicains Gérald Darmanin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789323601
Les Républicains et les Constructifs feront bande à part pour la rentrée
Les Républicains et les Constructifs feront bande à part pour la rentrée
ÉCLAIRAGE - Faute d’université d’été, Les Républicains organiseront des séminaires qui devraient être boudés par les Constructifs.
https://www.rtl.fr/actu/politique/les-republicains-et-les-constructifs-feront-bande-a-part-pour-la-rentree-7789323601
2017-07-13 08:40:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/28KGPdtwpDX2X58eOEO-lQ/330v220-2/online/image/2017/0712/7789323764_thierry-solere-a-l-assemblee-nationale-le-28-juin-2017.jpg