1 min de lecture Politique

Les "rapaces" répondent à leurs accusateurs

Dimanche soir au "Grand Jury - Le Figaro - LCI", le secrétaire général de la CFDT François Chérèque avait qualifié dimanche l'activisme d'Olivier Besancenot autour des conflits sociaux d'un "peu rapace". Des propos jugés "peu dignes" par le leader du Nouveau parti anticapitaliste (NPA). Un mot "rapace" repris lundi matin par le porte-parole de l'UMP Frédéric Lefebvre, qui l'a également appliqué au socialiste Laurent Fabius. Un proche de l'ancien Premier ministre réplique sur RTL.

Marie-Bénédicte Allaire
Marie-Bénédicte Allaire Journaliste RTL

François Chérèque "ferait bien de se reprendre. C'est pas très digne et puis c'est  curieux au début d'une semaine sociale où théoriquement on voudrait l'unité la plus large", a affirmé le leader du Nouveau parti anticapitaliste sur LCI, interrogé sur les déclarations, dimanche, du patron de la CFDT.

"Si François Chérèque est surpris de voir des militants anticapitalistes à la sortie des entreprises, il va falloir qu'il prenne sur lui parce qu'il va en  voir de plus en plus. C'est notre travail à nous militants d'être là au quotidien", a ajouté Olivier Besancenot. "Je souhaite pour ma part toute la gauche sociale, toute la gauche politique, unie, soudée, pour faire céder le gouvernement autour de la journée de grève générale du 19 mars", a-t-il aussi déclaré.

Ecouter aussi : Frédéric Lefebvre : "Laurent Fabius fait partie de la catégorie des rapaces !" (vidéo)

Lire la suite
Politique Gouvernement Syndicats
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants