2 min de lecture Droits des femmes

Les mesures du gouvernement pour lutter contre les violences faites aux femmes

INVITÉE RTL - Laurence Rossignol a proposé à Flavie Flament de réfléchir à l'allongement ou non du délai de prescription pour les jeunes filles mineures victimes de viol.

245_MARTICHOUX L'invité de RTL Elizabeth Martichoux
>
Laurence Rossignol était l'invitée de RTL le 22 novembre 2016 Crédit Image : Sabrina Alili / RTL | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
245_MARTICHOUX
Elizabeth Martichoux et Ludovic Galtier

Un plan d'action contre les violences faites aux femmes, le cinquième en quinze ans, sera présenté mercredi 23 novembre par Laurence Rossignol. En France, la ministre des Droits des femmes estime que "200.000 femmes subissent des coups chaque année, 120 ont été assassinées par leur conjoint ou leur ex-conjoint en 2015". Ce nouveau plan contre les violences faites aux femmes a pour ambition de "mobiliser tout le monde" et de garantir des "moyens supplémentaires pour la mise à l'abri, pour aider les femmes à l'accès au droit", a détaillé Laurence Rossignol au micro de RTL. 

Ce plan sera décliné en 122 actions précises avec comme premier objectif d'améliorer la prise de contact entre les victimes et les professionnels. Médecins, policiers, gendarmes, pompiers mais aussi magistrats seront davantage sensibilisés avec une formation de plus en plus systématique. De plus, 350 places d'hébergement supplémentaires devraient aussi voir le jour dont un tiers réservées aux 18-25 ans. 

125 millions d'euros pour les trois prochaines années

Alors que seule une femme victime de viol sur huit ose porter plainte, Laurence Rossignol souhaite les inciter à franchir la porte des commissariats et cela passe par le dialogue. En plus du numéro d'urgence (3919) qui existe déjà, le ministère entend développer une application pour smartphone afin que chaque victime puisse échanger des messages privés avec un professionnel. Des permanences d'écoute vont également être créées dans les maisons de service situées en zone rurale. Ce plan est doté d'une enveloppe de 125 millions d'euros pour les trois prochaines années, soit le double du précédant plan sur la période 2014-2016.

À lire aussi
L'Assemblée nationale le 6 novembre 2018, jour des Questions au gouvernement égalité hommes-femmes
À 15h35, ce 6 novembre, l'Assemblée a marqué les inégalités salariales femmes-hommes

Flavie Flament au cœur d'une mission sur la durée de prescription

Ce document s'intéresse aussi au délai de prescription pour les jeunes filles mineures victimes de viol. "J’ai décidé de proposer à Flavie Flament - et elle a accepté - de conduire une mission de consensus - elle sera accompagnée par un pénaliste -, pour justement mettre en présence les positions, comprendre et faire avancer un consensus sur l’allongement ou pas de la durée de prescription. Elle, c’est une victime mais c’est une experte de ce sujet également", a annoncé la ministre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Droits des femmes Laurence Rossignol Femmes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785907781
Les mesures du gouvernement pour lutter contre les violences faites aux femmes
Les mesures du gouvernement pour lutter contre les violences faites aux femmes
INVITÉE RTL - Laurence Rossignol a proposé à Flavie Flament de réfléchir à l'allongement ou non du délai de prescription pour les jeunes filles mineures victimes de viol.
https://www.rtl.fr/actu/politique/les-mesures-du-gouvernement-pour-lutter-contre-les-violences-faites-aux-femmes-7785907781
2016-11-22 14:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ejDJ1-hKEWhl6ckwo2Bqjg/330v220-2/online/image/2016/1122/7785907423_laurence-rossignol-est-l-invitee-de-rtl-du-mardi-22-novembre.jpg