1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les hommes politiques sont-ils bien placés pour critiquer Lafarge ?
1 min de lecture

Les hommes politiques sont-ils bien placés pour critiquer Lafarge ?

Le cimentier français se dit prêt à vendre son ciment pour le mur anticlandestins promis par Donald Trump. Une déclaration vivement critiquée par la classe politique française.

Un ouvrier de Lafarge à Paris (archive)
Un ouvrier de Lafarge à Paris (archive)
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Les hommes politiques sont-ils bien placés pour critiquer Lafarge ?
28:57

En se déclarant prêt à vendre du ciment pour le mur anticlandestin promis par Trump, LafargeHolcim a déclenché une véritable polémique. Le président français François Hollande a appelé jeudi le groupe à "se montrer prudent avant de se porter candidat" pour fournir le ciment de ce mur. "Quelle hypocrisie" de la part des politiques, s'insurge Antoine Leiris, qui rappelle que la France est bien classée au rang des pays exportateurs d'armes. Et de poursuivre : "On ferait mieux de se taire, ou alors de l'ouvrir sur toutes les choses qui posent des problèmes moraux avec le libéralisme et le capitalisme".

Juan Pedro Quiñonero confie être sur la même ligne que le journaliste Antoine Leiris. "Je ne vois pas en quoi vendre du ciment à Trump est plus dangereux que de vendre des mirages à des régimes comme l'Arabie-Saoudite ou le Qatar, des régimes épouvantables sur lesquels pèsent des soupçons" d'alimenter Daesh.

"J'avais été plus choqué par la révélation des liens entre une cimenterie Lafarge et des groupes jihadistes en Syrie", explique pour sa part Gaël Brustier. Une affaire qui avait d'ailleurs été "moins dénoncée par nos politiques qui ont le manichéisme choisi".

On refait le monde avec : 
- Gaël Brustier, politologue
- Antoine Leiris, journaliste
- Juan Pedro Quiñonero, correspondant en France du média espagnol ABC.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/