1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les députés ont achevé de débattre de la loi Macron, avant le vote mardi
1 min de lecture

Les députés ont achevé de débattre de la loi Macron, avant le vote mardi

Les débats sur le projet de loi Macron se sont terminés ce dimanche, avant le vote prévu mardi.

L'Assemblée nationale (illustration)
L'Assemblée nationale (illustration)
Crédit : AFP / MARTIN BUREAU
La rédaction numérique de RTL & AFP

L'Assemblée nationale a fini de débattre, peu avant 6h00 ce dimanche 15 février au matin, du projet de loi Macron, après une ultime nuit de discussions qui a conclu quelque 120 heures de séances étalées sur trois semaines. Les députés voteront ce mardi sur l'ensemble de ce texte "pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques" du ministre de l'Economie Emmanuel Macron, dont les mesures les plus emblématiques portent sur le travail du dimanche et les professions réglementées du droit, comme les notaires.

En février 2013, l'Assemblée avait déjà siégé un samedi et un dimanche, lors de la bataille parlementaire autour du mariage homosexuel, et en avril 2013, un samedi, pour le projet de loi sur la sécurisation de l'emploi. Pour examiner les quelque 200 articles du projet Macron, allant de la libéralisation du transport par autocar à l'assouplissement des licenciements collectifs en passant par la réforme du permis de conduire, les députés ont d'abord siégé pendant 80 heures durant une semaine - samedi et dimanche compris - à la mi-janvier au sein d'une commission spéciale, puis près de 120 heures en séance depuis le 26 janvier.

Débats prolongés

A l'origine, les débats dans l'hémicycle devaient durer deux semaines. Ils ont été prolongés une semaine de plus, avant que finalement les députés ne doivent sacrifier leur week-end devant la lenteur des discussions. Un "temps législatif programmé" de 50 heures avait pourtant été fixé à l'examen du texte, mais cette durée n'englobait pas les temps de parole des présidents de groupes politiques, et surtout du rapporteur général du projet de loi, Richard Ferrand (PS), des huit rapporteurs thématiques qui l'assistaient et d'Emmanuel Macron qui ont tous mis un point d'honneur à répondre aux interventions et amendements des députés.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/