2 min de lecture Essence

Les conducteurs de camions citernes de nouveau mobilisés

REPLAY - RTL - Les sujets du jour : Les conducteurs de camions citernes de nouveau mobilisés ; InOui : approuvez-vous le nouveau nom des TGV ? ; Le plafonnement des indemnités prud'homales.

Stéphane Carpentier et Christelle Rebière Les auditeurs ont la parole Christelle Rebière & Stéphane Carpentier
>
Les auditeurs ont la parole du 29 mai 2017 Crédit Média : Vincent Parizot,Christelle Rebière | Durée : | Date : La page de l'émission
AFP avec Vincent Parizot et Christelle Rebière

Les conducteurs de matières dangereuses (carburant, gaz, produits chimiques...) ont repris aujourd'hui leur grève déclenchée vendredi en plein week-end de l'Ascension pour réclamer une amélioration de leurs conditions de travail. 

Selon Fabrice Michaud de la CGT Transports, le mouvement a repris ce matin avec notamment le blocage de la raffinerie de Grandpuits (Seine-et-Marne) et du dépôt de la Rochelle. 

En Ile-de-France, des barrages filtrants ont également été mis en place devant huit des neuf dépôts pétroliers de la région. Les grévistes "essaient de convaincre les conducteurs" de se joindre au mouvement et le trafic est "ralenti", a indiqué Fabrice Michaud, qui a estimé la proportion de grévistes "aux alentours de 70%".  

Toujours en Ile-de-France, "70 à 80%" des stations service sont "en risque de rupture de stock, contrairement au discours rassurant de l'Ufip (Union française des industries pétrolières)", a par ailleurs affirmé le responsable CGT. 

Les grévistes sont "motivés", d'autant que "nous n'avons toujours pas d'écho de la partie patronale, même pas le principe d'une rencontre", a poursuivi Fabrice Michaud, en dénonçant le "mépris" du patronat. 

Selon lui, les opérateurs de chargement et déchargement (des camions) du groupe Total "envisagent" aussi de se mettre en grève, sur les sites de Pont-les-Valence, Gennevilliers, Toulouse et Valenciennes. 

Avec cette grève, la CGT-transport entend pousser les organisations patronales du transport routier (FNTR, TLF, OTRE) à "négocier" l'insertion dans la convention collective du transport routier de "spécificités" propres aux matières dangereuses.  

Soulignant que certains conducteurs "font 56 heures par semaine", elle demande notamment une durée journalière de travail maximale de 10 heures, un suivi médical semestriel spécifique, un taux horaire minimal de 14 euros de l'heure et un treizième mois. 

La CGT-transport dit attendre depuis le 10 mai une réponse à ses revendications. 

La rédaction vous recommande

InOui : approuvez-vous le nouveau nom des TGV ?

InOui : approuvez-vous le nouveau nom des TGV RTL vous invite à répondre à la question du jour. 

InOui : approuvez-vous le nouveau nom des TGV ?
Nombre de votes : 6875 *Sondage à valeur non scientifique
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Essence Diesel SNCF
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788749749
Les conducteurs de camions citernes de nouveau mobilisés
Les conducteurs de camions citernes de nouveau mobilisés
REPLAY - RTL - Les sujets du jour : Les conducteurs de camions citernes de nouveau mobilisés ; InOui : approuvez-vous le nouveau nom des TGV ? ; Le plafonnement des indemnités prud'homales.
https://www.rtl.fr/actu/politique/les-conducteurs-de-camions-citernes-de-nouveau-mobilises-7788749749
2017-05-29 11:31:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/AeITVo7EhuYDgOrv9lwTdg/330v220-2/online/image/2015/1230/7781083694_des-pompes-a-essence-dans-une-station-service-illustration.jpg