2 min de lecture Plainte

Les chambres à gaz, un "détail" : les plaintes contre Jean-Marie Le Pen affluent

Jean-Marie Le Pen qui a de nouveau qualifié, ce jeudi 2 avril, les chambres à gaz de "détail", s'est attiré les foudres des associations antiracistes qui entendent porter plainte contre le fondateur du FN.

Jean-Marie Le Pen, le 25 janvier 2015. (archives)
Jean-Marie Le Pen, le 25 janvier 2015. (archives) Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Marion Dubreuil
Marion Dubreuil
et AFP

Les propos de Jean-Marie Le Pen, qui a de nouveau qualifié jeudi les chambres à gaz de "détail"de la Seconde Guerre mondiale, ont suscité un tollé parmi les associations antiracistes, dont plusieurs ont annoncé le dépôt de plaintes.    

"Le Front national, par la voix de son président d'honneur, continue de démontrer - s'il le fallait encore - que l'antisémitisme et le négationnisme sont l'ADN de ce parti", estime la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra) dans un communiqué. 

L'antisémitisme et le négationnisme sont l'ADN de ce parti.

Licra
Partager la citation

De son côté, SOS Racisme estime que le fondateur du FN "se vautre à nouveau dans l'immonde"et "demande au parquet de Paris de se saisir du dossier et d'engager les poursuites nécessaires à sa recondamnation". Le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) se dit lui "consterné". Le FN "est et reste un parti à combattre", écrit-il dans un communiqué. L'Union des étudiants juifs de France (UEJF) annonce aussi une prochaine plainte "pour contestation de crimes contre l'humanité". 

Le président d'honneur du parti d'extrême droite a réitéré sur BFMTV ses affirmations sur les chambres à gaz, qualifiées de "point de détail de la guerre". Des propos prononcés une première fois en 1987 et pour lesquels il a déjà été condamné à plusieurs reprises. 

La normalisation du Front national est un leurre.

Sacha Reingewirtz, président de l'UEJF
Partager la citation
À lire aussi
L'élu Julien Odoul a demandé à ce qu'une accompagntrice de sortie scolaire retire son voile lors d'une séance publique du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté vendredi 11 octobre. polémique
Les infos de 22h - La mère de famille voilée prise à partie par un élu RN va porter plainte

La présidente du FN Marine Le Pen a été contrainte une nouvelle fois jeudi de se désolidariser des propos de son père, avec lesquels elle s'est dite "en profond désaccord sur le fond et sur la forme".

"La normalisation du Front national est un leurre, et les propos de Marine Le Pen se contentant d'exprimer un 'désaccord' avec son père sont d'autant plus inconséquents qu'en réalité, on constate bien qu'un antisémite récidiviste comme Jean-Marie Le Pen demeure député européen et président d'honneur du parti", dénonce aussi le président de l'Union des étudiants juifs de France (UEJF), Sacha Reingewirtz. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Plainte Racisme Front national
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants