1 min de lecture Santé

Les antennes-relais sont-elles vraiment sans danger ?

Le Premier ministre, François Fillon, va organiser une table ronde sur le sujet des ondes en général. Mais Matignon semble déjà avoir tranché en affirmant que les antennes relais ne présentaient pas de danger particulier. L'Académie de Médecine rejoint cette attestation en faisant le point sur les connaissances scientifiques concernant ces antennes.

Virgine Garin
Virginie Garin Journaliste RTL

L'Académie nationale de Médecine souligne l'absence de risque démontré des antennes relais de téléphone mobile tout en relevant une "erreur scientifique" dans une récente décision de justice  en appel condamnant un des opérateurs à démonter une antenne.

"Les antennes de téléphonie mobile entraînent une exposition aux champs électromagnétiques 100 à 100.000 fois plus faible que les téléphones portables : être exposé pendant 24 heures à une antenne à 1 volt par mètre donne la même exposition de la tête que de téléphoner avec un portable pendant 30 secondes".

L'Organisation mondiale de la santé et le comité européen sur les risques sanitaires émergents (Scenihr) se sont prononcés unanimement sur l'absence de risque de ces antennes.

L'Académie précise : "A ce jour, aucun système sensoriel humain permettant de percevoir ce type de champ n'a été identifié".

C'est pourquoi la "quasi-totalité" des études sur l'électro-hypersensibilité montre que les sujets concernés, en dépit de troubles variés en présence de dispositifs émetteurs de champs électromagnétiques, "sont incapables de reconnaître si ces dispositifs sont actifs ou non".

Lire la suite
Santé Politique Technologie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants