1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Léonard Trierweiler et Louis Sarkozy s'attaquent encore sur Twitter
1 min de lecture

Léonard Trierweiler et Louis Sarkozy s'attaquent encore sur Twitter

REVUE DE TWEETS - Les fils de Valérie Trierweiler et Nicolas Sarkozy font encore parler d'eux sur les réseaux sociaux. Pour le bonheur de certains internautes.

Louis Sarkozy, le 29 mars 2013, à Paris
Louis Sarkozy, le 29 mars 2013, à Paris
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Fanny Bonjean
Fanny Bonjean

Après s'être disputés en marge de la demi-finale de la Coupe du monde et de la mise en examen de Nicolas Sarkozy, Léonard Trierweiler et Louis Sarkozy s'attaquent de nouveau sur Twitter concernant les comptes de l'Élysée.

Interpellé mardi 15 juillet par une assistante parlementaire sur les dépenses de Valérie Trierweiler en 2013, le fils de l'ex-Première dame, Léonard, a répondu en taclant Nicolas Sarkozy sur sa gestion de la dette française. Un tweet dans lequel il inclut un des fils de l'ancien président, Louis.

Louis Sarkozy a répondu en publiant un article du site Atlantico sur les frais de Trierweiler à l'Élysée et en dénigrant François Hollande.

Léonard Trierweiler a défendu sa mère en évoquant les dépenses de Carla Bruni-Sarkozy : "Certes mais ce n'est pas ma mère qui bénéficiait d'une carte de crédit de l'Élysée pour ses dépenses personnelles", a-t-il tweeté. Ce à quoi Louis Sarkozy a répondu : "Ah ba ça tombe bien! La mienne non plus", ayant pour mère Cécilia Attias.

À lire aussi

L'échange entre les deux adolescents s'est arrêté pendant plusieurs heures. Puis, Louis Sarkozy a partagé un article de décembre 2013 du Point, concernant l'interpellation d'une des fils de Valérie Trierweiler. Mais le fils de l'ex-Première dame n'a rien répondu.

Les internautes prennent partie

Certains internautes ne se sont pas privés d'intervenir dans l'échange. 

À un tweet proposant d'organiser "un combat d'homme à homme" entre les deux adolescents, Louis Sarkozy a répondu : "Quand vous voulez! Chez les militaires on apprend à se battre". Le fils de l'ancien chef de l'État est en effet scolarisé dans une école militaire aux États-Unis.

Il va même jusqu'à approuver les propos d'un autre internaute affirmant qu'il allait "détruire" Léonard Trierweiler.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/