2 min de lecture Présidentielle 2017

Pourquoi le FN et La France insoumise réalisent des scores inférieurs à ceux de la présidentielle

ÉCLAIRAGE - Les deux formations politiques n'ont pas réussi à confirmer la percée de la présidentielle. La faute au calendrier électoral ?

Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen
Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen Crédit : AFP
Clarisse Martin
Clarisse Martin
Journaliste

Ils avaient respectivement obtenu la deuxième et la quatrième place lors de l'élection présidentielle de mai 2017. Pourtant, malgré la présence de Marine Le Pen au second tour grâce à ses 21,30% et le score de Jean-Luc Mélenchon (19,58% des voix au premier tour), les formations des deux leaders politiques n'ont pas réalisé la percée escomptée lors de la première phase des élections législatives. On parlait de "vague" prête à déferler aux législatives lors de la présidentielle. La prédiction semble, pour le moment, loin de se réaliser.

Le 11 juin, au premier tour du scrutin destiné à renouveler les bancs de l'Assemblée nationale, le Front national (FN), que préside Marine Le Pen, n'a obtenu que 13,20% des suffrages et La France insoumise (FI) de Jean-Luc Mélenchon en a récolté 11,02%. Une baisse importante par rapport à leur montée en puissance constatée lors du scrutin présidentiel, même si le rapport de force entre les deux partis n'est pas inversé et que le FN tient toujours la dragée haute à la France insoumise.

"L'effet" Mélenchon et Le Pen estompé ?

Traditionnellement, l'élection présidentielle projette sur le devant de la scène des personnalités. En mettant en avant une pluralité de candidats locaux, les élections législatives vont davantage mettre en lumière un mouvement. Pour expliquer la baisse des scores des mouvements de Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen entre la présidentielle et les législatives, le politologue Laurent Bouvet évoque des facteurs tenant aux campagnes respectives des deux leaders. 

"Pour les militants convaincus, cela n'a rien changé. Mais les gens qui ont voté pour eux à la présidentielle sans avoir des convictions fortes ont été déçus par l'attitude de Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen", confie-t-il à RTL.fr. "Celle de Marine Le Pen pendant le débat de l'entre-deux-tours et celle de Jean-Luc Mélenchon qui a refusé de donner des consignes de vote a pu décevoir ces électeurs-là." La différence entre les deux modes de scrutin n'a pas été déterminante, explique par ailleurs le politologue. "Si c'était vrai, ça vaudrait pour tous et ce serait pareil pour Emmanuel Macron", dont le mouvement, La République en Marche (REM), semble à ce jour en bonne voie pour obtenir la majorité absolue à l'Assemblée nationale. 

À lire aussi
Guyane
Législative partielle en Guyane : le candidat REM devance son adversaire LFI

Laurent Bouvet mentionne un facteur supplémentaire à propos de la France insoumise. En plus de l'abstention, la formation de gauche accuse aussi le coup à cause de la dispersion de l'électorat. "Lors de la présidentielle, le Parti communiste soutenait Jean-Luc Mélenchon mais, aux législatives, il présente ses propres candidats. Ça pose un problème de lisibilité", interprète Laurent Bouvet.

L'influence des institutions de la Ve République sur le vote

Des facteurs généraux, comme la démobilisation des différents électorats, rentrent également en compte. La longueur de la campagne, avec les primaires qui l'ont précédée, a engendré une forme de lassitude parmi les votants, juge Laurent Bouvet. "Pour la première fois, le FN pâtit de l'abstention, comme les autres partis, alors qu'auparavant, il en bénéficiait", analyse-t-il.

Laurent Bouvet estime également que l'inversion du calendrier joue un rôle prépondérant dans la probable victoire de la majorité présidentielle aux législatives. À son sens, "l'élection présidentielle est devenue la clef absolue du système politique français". Et de soutenir que beaucoup de Français considèrent qu'il est logique de donner une majorité au chef de l'État, une sorte de "cohérence nécessaire". Par conséquent, les autres formations politiques pâtissent de cette organisation institutionnelle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Front national La France insoumise
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants