2 min de lecture Législatives 2017

Législatives : la bataille des investitures commence chez "En marche !"

Les premières rivalités et déceptions apparaissent au sein du rassemblement d'Emmanuel Macron, après que ce dernier a dévoilé les 14 premiers candidats aux élections législatives.

Emmanuel Macron, lors d'un meeting de son mouvement "En Marche !"
Emmanuel Macron, lors d'un meeting de son mouvement "En Marche !" Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

C'est la grande interrogation du scrutin. Qui va représenter le mouvement "En marche !", créé il y a un peu plus d'un an, aux élections législatives prévues les 11 et 18 juin prochain ? Emmanuel Macron a levé le voile sur le nom des 14 premiers candidats jeudi 6 avril lors de son passage à L'Émission politique sur France 2. 

Parmi eux on retrouve Mounir Mahjoubi, l'ancien président du Conseil national du numérique, qui affrontera Jean-Christophe Cambadélis dans la 16ème circonscription de Paris. L'ancien patron du Raid, Jean-Michel Fauvergue, qui avait notamment dirigé les opérations d'assaut anti-terroriste lors de la prise d'otages de l'Hyper Cacher à Paris en 2015, a également été investi dans la 8ème circonscription de Seine-et-Marne. 

Mais ces choix sont loin d'avoir fait l'unanimité au sein du mouvement, selon Le Figaro. Ils ont même fait beaucoup de déçus. En tout, 14.000 personnes ont postulé pour faire partie des heureux élus, alors qu'"En Marche !" ne va investir que 577 candidats. Le quotidien fait notamment part de la frustration d'un prétendant malheureux. "Je ne comprends pas. J'étais pressenti pour avoir l'imprimatur. J'ai découvert dans la presse que quelqu'un d'autre avait été choisi. On ne m'a même pas prévenu. De toute façon, tout cela peut encore changer…". 

À lire aussi
Des bulletins de vote dans une urne, au second tour des législatives le 18 juin 2017 Guyane
Législative partielle en Guyane : le candidat REM devance son adversaire LFI

Déjà des rivalités dans certaines circonscriptions

Emmanuel Macron "ne veut pas que les gens commencent à se tirer dans les pattes", explique un membre du mouvement. "Sur le terrain, il y a déjà des velléités pour organiser des réunions de préparation des législatives. On leur demande de se concentrer sur la présidentielle", poursuit-il. Mais certains ont du mal à suivre la consigne, à l'image du maire de Montpellier, Philippe Saurel, ancien membre du PS, exclu pour s'être présenté en tant que dissident lors des élections municipales de 2014. 

Ce dernier a d'ores et déjà annoncé qu'il serait le suppléant de la députée sortante Anne-Yvonne Le Dain sous l'étiquette "En marche !", alors qu'aucune décision officielle n'a été prise et que la responsable au niveau local y est farouchement opposée. Et ce genre de cas pourrait se multiplier, à écouter un déçu du mouvement. "Il y a beaucoup d'ego surdimensionnés autour d'Emmanuel Macron. Je suis surpris de voir comment certaines personnes ont réussi à prendre le pas sur d'autres sans que cela soit justifié par leurs compétences", raconte-t-il dans les colonnes du Figaro

Pour éviter toutes divisions et tensions au sein du parti jusqu'à la fin de la campagne et préserver l'unité, aucun nom supplémentaire de candidat aux élections législatives ne devrait être dévoilé avant le 7 mai prochain et l'élection du nouveau président de la République. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Législatives 2017 La République En Marche Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788126191
Législatives : la bataille des investitures commence chez "En marche !"
Législatives : la bataille des investitures commence chez "En marche !"
Les premières rivalités et déceptions apparaissent au sein du rassemblement d'Emmanuel Macron, après que ce dernier a dévoilé les 14 premiers candidats aux élections législatives.
https://www.rtl.fr/actu/politique/legislatives-la-bataille-des-investitures-commence-chez-en-marche-7788126191
2017-04-14 15:26:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/dBNkZo6NfgdvZb21W3Oqnw/330v220-2/online/image/2016/1116/7785815166_emmanuel-macron-lors-d-un-meeting-de-son-mouvement-en-marche.jpg