1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Législatives au Royaume-Uni : "Le terrorisme a influencé le scrutin" dit Baroin
1 min de lecture

Législatives au Royaume-Uni : "Le terrorisme a influencé le scrutin" dit Baroin

INVITÉ RTL - Tandis que les résultats définitifs des législatives britanniques seront connus ce 9 juin au matin, le chef de file Les Républicains dans la campagne pour les législatives françaises commente l'influence des récents événements terroristes qui ont frappé la Grande-Bretagne.

François Baroin, invité de RTL le 9 juin 2017
François Baroin, invité de RTL le 9 juin 2017
Crédit : Camille Kaelblen / RTLnet
François Baroin était l'invité de RTL le 9 juin 2017
11:24
François Baroin : "Les événements terroristes ont influencé le choix des Britanniques"
01:14
François Baroin : "Nous pouvons imaginer un changement à plusieurs mains"
00:21
Législatives 2017 : Baroin pointe les dangers d'une "domination hégémonique"
11:31
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin

Les Britanniques se sont rendus aux bureaux de vote jeudi 8 juin pour leurs élections législatives. Moins de deux semaines après l'attaque à l'Arena de Manchester et moins d'une semaine après les attaques perpétrées à Londres, qui ont causé la mort de 30 personnes au total, la Première ministre britannique perd quinze siège et la majorité absolue, à l'issue d'un scrutin qu'elle pensait gagné. "Il est certainement incontestable que les événements terroristes ont influencé le choix des Britanniques", estime François Baroin, invité de RTL ce vendredi 9 juin.

"En politique ça va très vite aujourd'hui, les gens se positionnent en fonction d'une émotion de l'instant, d'un sentiment particulier et quotidien", poursuit-il pour commenter ce qu'il perçoit comme une volatilité de l'électorat, y compris de l'autre côté de la Manche, après les attaques qui ont frappé le Royaume-Uni. Le maire de Troyes, chef de file des Républicains dans la campagne pour les législatives françaises, diagnostique "un sentiment d'éloignement" selon lui de la population vis-à-vis de la sphère politique.

Tandis que le Royaume-Uni achève doucement le deuil de ses victimes du terrorisme, ses habitants ont décidé de porter un coup au Brexit ferme voulu par Theresa May. "Elle a perdu des sièges conservateurs, perdu des voix, perdu le soutien et la confiance. C'est assez pour qu'elle parte et laisse la place à un gouvernement vraiment représentatif", a déclaré Jeremy Corbyn, son principal opposant, en s'adressant à ses électeurs tôt ce vendredi 9 juin au matin.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/