1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Résultats législatives 2017 : quelle majorité pour La République En Marche ?
2 min de lecture

Résultats législatives 2017 : quelle majorité pour La République En Marche ?

ÉDITO - Emmanuel Macron est en marche vers une majorité absolue à l'Assemblée nationale. Avec un risque de parti unique ?

L'Assemblée nationale (image d'illustration)
L'Assemblée nationale (image d'illustration)
Crédit : CHAMUSSY/SIPA
Alba Ventura : quelle majorité pour La République En Marche aux législatives ?
02:48
Législatives 2017 : "Quelle majorité pour La République En Marche ?", interroge Alba Ventura
02:54
Alba Ventura & Loïc Farge

J-2 avant le premier tour des élections législatives. Emmanuel macron est-il parti pour avoir une majorité à l'Assemblée nationale ? La réponse est "oui". Et si l'on en croit les sondages, c'est visiblement un "oui" qui se consolide et qui s'amplifie. C'est d'ailleurs assez incroyable. Il faut quand même se rappeler qu'il y a un mois, personne n'aurait misé un kopeck sur le fait qu'Emmanuel Macron obtienne une majorité. D'ailleurs ses opposants avançaient l'argument qu'il ne fallait pas voter pour lui parce qu'il aurait le plus grand mal à obtenir une majorité. Mais si l'on suit les sondages, la question n'est pas "est-ce qu'Emmanuel Macron aura une majorité ?", mais "est-ce qu'elle sera large ou serrée ?". Cela, en réalité, on n'en sait rien.

On sait que la marque "Macron" se vend plutôt bien. En témoignent les affiches des candidats qui se revendiquent de la Majorité présidentielle ou qui se présentent avec la photo du Président, alors qu'ils ne sont pas estampillés La République En Marche. On sait aussi que ses opposants ont quasiment jeté l'éponge. Enfin, ses opposants classiques : la droite fait campagne avec des semelles de plomb, et le PS danse sur le pont du Titanic.

Il faudra voir si le Front national parvient à se remettre de son débat raté et de ses querelles internes, et si La France Insoumise se remet, elle, du regain d'agressivité de Jean-Luc Mélenchon. Rien ne dit aujourd'hui combien peut peser l'affaire Ferrand, l'état d'urgence introduit dans la loi et les débuts de la réforme du Code du travail. Mais en en tout état de cause, ce que révèlent les sondages, c'est cette idée qui s'est instillée, selon laquelle, même si l'on n'est pas un électeur de Macron il faut lui donner les moyens de gouverner. Ce qui se traduit dans les sondages par une majorité absolue.

Tous les œufs dans le même panier ?

Y a-t-il un risque du parti unique ? Cette expression a de quoi faire beaucoup sourire. Comme si Macron était en passe de devenir un dangereux dictateur ! Mais quand, en 1981, Mitterrand remporte plus de 330 sièges, ce n'est pas le parti unique ? Quand la droite, en 1993, rafle 472 postes de députés, ou plus tard en 2002, ce n'est pas le parti unique ? Quand, en 2012, François Hollande arrive au pouvoir en gagnant l'Assemblée, puis le Sénat, alors qu'il est majoritaire en région et dans les villes, ce n'est pas le parti unique ?

À lire aussi

Alors évidemment, la différence c'est le très fort affaiblissement des autres partis qui ne feraient pas contrepoids, et qui fait dire aux rivaux d'Emmanuel Macron que "si le débat n'a pas lieu un minimum à l'Assemblée, il aura lieu dans la rue". Mais rien ne garantit qu'une majorité "relative" empêche la colère sociale.

Après, évidemment, il y a des incertitudes sur cette potentielle majorité absolue. Est-ce que ce sera une majorité cohérente ? Est-ce que les nouveaux députés REM seront des godillots ? Jusqu'à quel point seront-ils fidèles au Président ? Est-ce qu'ils peuvent devenir des "frondeurs" ? Est-ce qu'ils seront surtout compétents ? Autant de questions qui permettront aux Français de décider ou pas de mettre tous leurs œufs dans le même panier.

Pour retrouver tous les scores du premier tour des élections législatives circonscription par circonscription, rendez-vous sur notre moteur de résultats.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/