2 min de lecture Médias

Législatives 2017 : pas d'interview télé pour Macron avant le premier tour

CONFIDENTIELS RTL - Les proches du président de la République n'étaient pas d’accord sur le principe même d'une prise de parole avant le 11 juin.

>
Législatives 2017 : pas d'interview télé pour Macron avant le premier tour Crédit Image : LCI / AFP | Crédit Média : RTLNET | Date :
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
et Loïc Farge

Depuis quelques jours, la rumeur d'une prise de parole d'Emmanuel Macron avant le premier tour des élections législatives circulait. Une hypothèse a été très sérieusement envisagée : celle d'une interview télévisée du président de la République, ce mercredi 7 juin au soir, sur TF1 et France 2 simultanément. L'un des conseillers du chef de l'État, Sylvain Fort, avait même pris langue avec les deux chaînes pour commencer à l'organiser. Avant de changer d'avis lundi 5 juin, et d'annuler tout bonnement le rendez-vous. Officiellement, pour des raisons d'agenda.

En fait l'entourage du chef de l'État avait des avis partagés sur la question. Cela pourrait être une partie de l’explication. En fait, les proches d'Emmanuel Macron n'étaient pas forcément d’accord sur le principe même de cette prise de parole. À l'occasion d'un déjeuner de travail qui a eu lieu cette semaine entre le Président, le Premier ministre, le ministre des Relations avec le Parlement Christophe Castaner, ainsi que des membres de cabinet, une personne en particulier lui aurait conseillé de s'adresser aux Français, pour leur demander en substance de lui accorder une majorité à l'Assemblée nationale. Il s'agit François Bayrou, le ministre de la Justice.

D'autres, en revanche, le lui ont déconseillé, plaidant plutôt pour que le chef de l'État reste sur son Aventin présidentiel. "Si vous descendez dans l'arène, au mieux ça nous rapportera rien, au pire ça peut nous faire perdre", aurait même soufflé un participant à cette réunion.

Protéger Édouard Philippe

"Le président est par ailleurs très attentif à ce qu'Édouard Philippe puisse être dans la plénitude de ses fonctions", expliquait aussi un proche du Président. Traduction : en n'abordant pas publiquement le sujet des élections législatives, Emmanuel Macron évite au passage de couper l'herbe sous le pied de son premier ministre et, en principe, futur chef de sa majorité.
 
Et si Emmanuel Macron va bien s'exprimer d’ici au premier tour, il le fera depuis le village martyr d’Oradour-sur-Glane où il sera samedi prochain à l’occasion des cérémonies de commémoration du massacre. Et il ne sera pas question des législatives.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Médias La République En Marche Législatives 2017
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants