1 min de lecture Confidentiels politique

Quand Nicolas Sarkozy fait une infidélité (exceptionnelle) au PSG

CONFIDENTIELS RTL - L'ancien chef de l'État fait une entorse à sa loyauté au club parisien pour des raisons très politiques.

>
Nicolas Sarkozy assistera au match Troyes-Lorient avec François Baroin et Christian Jacob Crédit Image : Stephane Allaman/SIPA | Crédit Média : RTLnet | Date :
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy

Nicolas Sarkozy va assister à un match de foot un peu particulier jeudi 25 mai. L’ancien président de la République est un fidèle supporter du PSG. Il a ses petites habitudes dans la tribune présidentielle du Parc des princes mais, une fois n’est pas coutume, il va faire une petite infidélité au club parisien… Pour une raison très politique. Nicolas Sarkozy assistera en effet au match Troyes-Lorient dans les tribunes du stade de l’Aube à Troyes. Il sera au côté de François Baroin, le maire de la ville, et de Christian Jacob : deux des chefs de file des Républicains pour la campagne des élections législatives.
 
Une façon subliminale d’afficher son soutien à sa famille politique, un "clin d’œil" et un "témoignage amical" de l’ex-chef de l’État selon les termes de son entourage, qui a été décidé le vendredi précédent à l’occasion d’un déjeuner avec ses deux anciens soutiens. Cela n’a évidemment rien d’anodin alors que Nicolas Sarkozy ne s’est pas exprimé publiquement depuis le second tour de l’élection présidentielle et qu’il ne souhaite pas le faire pour l’instant, pas plus qu’il n’est prêt à participer à une réunion publique. "Et puis il trouve que Baroin fait le job", décryptait encore mardi 23 mai au soir l’un de ses fidèles, pas très optimiste pour autant sur les résultats à venir des élections législatives pour les Républicains.
 
Une façon aussi pour Nicolas Sarkozy de lever toute ambiguïté possible alors que l’entourage d’Édouard Philippe, le nouveau Premier ministre, avait fait savoir qu’il avait eu Nicolas Sarkozy au téléphone juste après la passation de pouvoir à Matignon. Nicolas Sarkozy aurait d’ailleurs aussi échangé par téléphone avec Bruno Le Maire ainsi qu’avec Gérald Darmanin, son ancien coordinateur de campagne, avant la nomination de ce dernier au ministère de l'Action et des Comptes publics. "Ils ont des contacts réguliers, ils se parlent, il y a un lien d’affection, mais n’a absolument pas obtenu son aval", précise l’un des proches de Nicolas Sarkozy.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confidentiels politique Gérald Darmanin Bruno Le Maire
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants