1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Législatives 2017 : Mélenchon se voit en premier ministre de Macron en cas de victoire

Législatives 2017 : Mélenchon se voit en premier ministre de Macron en cas de victoire

Le candidat perdant au premier tour de la présidentielle ne baisse pas les bras et envisage d'arriver au pouvoir à travers une victoire aux législatives.

Jean-Luc Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon
Crédit : JOEL SAGET / AFP
Ryad Ouslimani
Journaliste

Il n'a pas encore digéré sa défaite du 23 avril. Une semaine après sa défaite au premier tour de l'élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon rappelle qu'avec "600.000 voix de plus, on aurait eu une confrontation entre M. Macron et moi" au second tour. Sur le plateau du 20 heures de TF1, l'ex-candidat de la France insoumise a encore une fois adressé ses foudres à Emmanuel Macron, le jugeant "pas capable de diriger le pays". Une attaque directe, sans détour, tant qu'il ne baisse pas les bras et envisage une victoire aux élections législatives. 

Une victoire du mouvement de Jean-Luc Mélenchon qui pourrait ainsi faire de lui un potentiel Premier ministre du leader d'"En Marche !". "Aux élections législatives, je peux l'emporter. Alors oui, je me vois comme le chef de cette nouvelle coalition", a-t-il expliqué. Et donc au point d'être le chef d'un gouvernement d'Emmanuel Macron s'il l'emporte ? "Il faudra bien qu'il s'y fasse", a-t-il confirmé. Une défiance à l'égard du favori des sondages, qui selon lui ne parles pas aux "Insoumis". "Monsieur Macron il faut faire quelque chose, vous ne pouvez pas vous contenter de venir et de dire : 'Je veux un vote d'adhésion'. Et puis quoi encore ?", a tonné Jean-Luc Mélenchon. "Madame Le Pen au moins, elle essaye de parler aux Insoumis", a-t-il prévenu.

Critiqué pour sa position dans cet entre-deux-tours alors qu'il n'a pas appelé directement à voter pour Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon a tenu à être clair, tout en prenant un chemin détourné. "Ne faites pas la terrible erreur de mettre un bulletin de vote pour le Front National", a-t-il martelé. 

La rédaction vous recommande
Sur les thématiques :

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
pub
pub
pub
En Direct
/