1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Législatives 2017 : En Marche ne fera "pas d'exception" pour Manuel Valls
1 min de lecture

Législatives 2017 : En Marche ne fera "pas d'exception" pour Manuel Valls

INVITÉ RTL - François Patriat, sénateur de Côte d'Or et soutien d'Emmanuel Macron, réagit à l'annonce de l'ancien Premier ministre de briguer une investiture sous la bannière du mouvement du nouveau président.

Emmanuel Macron et Manuel Valls, le 7 octobre 2014 devant l'Élysée.
Emmanuel Macron et Manuel Valls, le 7 octobre 2014 devant l'Élysée.
Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Législatives 2017 : En Marche ne fera "pas d'exception" pour Manuel Valls
06:28
Vincent Parizot & Christelle Rebière & La rédaction numérique de RTL

Dans la perspective des élections législatives (11-18 juin), les ralliements à Emmanuel Macron se multiplient. Manuel Valls a ainsi annoncé ce mardi sur RTL son intention de briguer une investiture sous la bannière de la République En Marche, le mouvement du nouveau président de la République. Mais aucun passe-droit ne sera accordé à l'ancien Premier ministre.

"La règle de la commission d'investitures doit être respectée. Si Manuel Valls ou d'autres veulent être candidats, ils doivent respecter la procédure. La personnalité de Manuel Valls n'est pas en cause, mais cela n'autorise pas de déroger à la règle", a indiqué François Patriat, sénateur de Côte d'Or et soutien d'Emmanuel Macron, invité de RTL. "Je ne pense pas que pour Manuel Valls ce soit le cas, mais nous ne pouvons pas faire d'exception aujourd'hui pour des vocations révélées depuis dimanche soir", a-t-il ajouté.

En réponse à l'annonce du député de l'Essonne, Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du Parti socialiste, a considéré "impossible" que Manuel Valls garde sa carte au PS s'il s'engage pour la majorité présidentielle. "Nous n'avons pas besoin de parlementaires godillots, nous avons besoin de parlementaires solides, qui s'engagent à soutenir le programme d'Emmanuel Macron. Même si les candidats peuvent rester dans leur parti d'origine, ils devront, s'ils sont élus, adhérer au groupe la République En Marche", a précisé François Patriat.

L'équipe de l'émission vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/