1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Législatives : bulletins, professions de foi... Plusieurs anomalies constatées
1 min de lecture

Législatives : bulletins, professions de foi... Plusieurs anomalies constatées

Des anomalies ont été relevées avant et pendant le scrutin des législatives, dont le premier tour a lieu ce dimanche 11 juin.

Le dépouillement d'une urne (illustration)
Le dépouillement d'une urne (illustration)
Crédit : AFP / Pascal Pavani
Eleanor Douet
Eléanor Douet

Depuis 8 heures ce dimanche 11 juin, les Français sont appelés à élire leurs députés à l'occasion du premier tour des législatives. Déjà, plusieurs anomalies ont été soulevées en France, à commencer par les professions de foi.

Une "quinzaine de départements", dont un grand quart sud-est, ont été affectés par des dysfonctionnements dans la distribution de professions de foi pour les législatives, a indiqué à l'AFP une source proche du dossier, qui a admis que cela "ouvre la porte à des contentieux". Selon cette même source, le dysfonctionnement est dû à "un problème avec un prestataire" et rappelle que ces derniers ont été choisis par les préfectures à l’issue d'un appel d'offres.

>> Suivez la journée du premier tour en direct sur RTL.fr

Autre anomalie constatée : le manque de certains bulletins de vote dans plusieurs bureaux. Là aussi, il semble que les prestataires soient en cause. Ainsi, dans la 16e circonscription de Paris, un journaliste de BFMTV a constaté que sur les 24 candidats, cinq n'avaient pas de bulletin à leur nom à disposition des électeurs. La même situation avait été observée hier en Guyane dans différents bureaux de vote, où le vote avait lieu. 

À lire aussi

À Vincelles, petit village de 337 habitants en Saône-et-Loire, le maire n'avait pas reçu assez de bulletins pour les 12 candidats. "Il y avait cinq candidats pour lesquels on avait entre 15 et 20 bulletins au lieu de 367", raconte le maire Gérard Jouvenceau.

"Les services de la Préfecture ont réagi, bien sûr, et on a fini par avoir une petite pincée de bulletins de chaque candidat qui était peu fourni", explique-t-il sur RTL. Mais pour combler le déficit en bulletin de ces candidats, le maire n'a trouvé qu'une solution : "On va faire la chasse dans les isoloirs aux bulletins qui sont laissés par les électeurs".

À écouter

"Cinq candidats pour lesquels ont avait entre 15 et 20 bulletins au lieu de 367"
00:42
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/