1 min de lecture Doubs

Législative dans le Doubs : éliminée au premier tour, la droite se divise

Alors que l'UDI a immédiatement appelé à voter PS, l'UMP se prononcera officiellement mardi, ce qui n'empêche pas ses membres de diverger.

L'UMP Charles Demouge a été éliminé dès le premier tour de la législative partielle.
L'UMP Charles Demouge a été éliminé dès le premier tour de la législative partielle. Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
PaulGuyonnet
Paul Guyonnet
Journaliste RTL

Nicolas Sarkozy appellera-t-il au Front Républicain ? Le président de l'UMP a prévu de s'exprimer mardi 3 février, et il faudra attendre jusque là pour savoir si le parti incitera ses sympathisants à soutenir le candidat socialiste lors du second tour de la législative partielle dans la 4ème circonscription du Doubs. 

Un véritable casse-tête pour la direction d'un parti qui n'a cesse de critiquer la politique gouvernementale, mais qui ne peut se permettre de se rallier aux frontistes. 

Résultat : en attendant de voir si la direction donne une consigne de vote, différents ténors de l'UMP ont pris la parole, notamment sur les réseaux sociaux. Pour Dominique Bussereau, ancien ministre des transports, les électeurs de l'UMP doivent impérativement se rallier au PS pour faire barrage au FN

À lire aussi
Un pompier (illustration) Doubs
Doubs : un bus scolaire prend feu après une collision avec une voiture

D'autres, en revanche, comme Thierry Mariani, préfèrent la stratégie du "ni, ni". Dans un tweet, le député des Français de l'étranger insiste ainsi : "L'UMP doit être fidèle à sa ligne "ni front républicain, ni front national" ou nous perdrons notre crédibilité". Certains ont donc choisi de suivre la ligne du parti et d'attendre toute déclaration officielle, préférant tourner les yeux vers Ajaccio où le candidat UMP a été élu maire ce 1er février. 

Une incertitude qui laisse le champ libre aux deux partis encore en lice pour dénigrer l'attitude du parti de Nicolas Sarkozy. Florian Philippot, vice-président du Front national s'est ainsi fendu d'une attaque sans détour contre l'ancien président : "mauvaise journée pour Sarkozy: le Qatar a perdu face à la France et son candidat a été éliminé au 1er tour". 

Le Parti socialiste a quant à lui fustigé l'attitude attentiste de l'UMP, craignant d'y voir un message sous-jacent. 

Seuls l'UDI et Europe Écologie les Verts ont donc pour l'instant appelé à contrer le Front national en soutenant Frédéric Barbier, le candidat socialiste, en retard de près de 4 points sur son concurrent frontiste. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Doubs Législatives UMP
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7776421427
Législative dans le Doubs : éliminée au premier tour, la droite se divise
Législative dans le Doubs : éliminée au premier tour, la droite se divise
Alors que l'UDI a immédiatement appelé à voter PS, l'UMP se prononcera officiellement mardi, ce qui n'empêche pas ses membres de diverger.
https://www.rtl.fr/actu/politique/legislative-dans-le-doubs-eliminee-au-premier-tour-la-droite-se-divise-7776421427
2015-02-01 22:09:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/-px3CLBzAMlZo6BoE2l9sg/330v220-2/online/image/2015/0201/7776421451_charles-demouge-a-ete-elimine-des-le-premier-tour-de-la-legislative-partielle.jpg