1 min de lecture Société

Le Syndicat général des lycéens veut la suspension d'un site qui vend les devoirs d'école

REPLAY - RTL MIDI

Les auditeurs ont la parole - Praud Les auditeurs ont la parole Pascal Praud iTunes RSS
>
Les auditeurs ont la parole du 20 février 2017 Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : Vincent Parizot,Christelle Rebière | Durée : | Date :
La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot et Christelle Rebière

Le premier syndicat lycéen a réclamé vendredi la suspension du site Bonnenote.fr, qui propose aux collégiens, lycéens ou étudiants de rédiger leurs devoirs, moyennant finances. 

Le Syndicat général des lycéens (SGL) dénonce "un Uber des devoirs" et "une marchandisation de l'éducation", qui vont "accroitre les inégalités entre lycéens ayant les moyens de payer leurs devoirs et les moins aisés". 

Le SGL, première organisation lycéenne, met par ailleurs en doute l'intérêt pédagogique de ce type de services, récent en France, mais qui existe depuis longtemps aux Etats-Unis. Lors des examens, l'élève ne peut compter sur ses propres ressources, rappelle le SGL. 

L'organisation lycéenne réclame "la suspension du site Bonnenote.fr dans son modèle actuel et de toute initiative de ce type", dans un communiqué. 

La plateforme Bonnenote.fr indique, elle, permettre aux élèves et  étudiants "de faire appel à des rédacteurs spécialisés par matière et niveau académique afin de les aider à réaliser des devoirs de qualité". 

Les collégiens, lycéens et étudiants francophones "du monde entier" peuvent "commander en ligne des devoirs sur mesure" dans une centaine de matières, explique-t-elle. 

Concrètement, le client indique le type de devoirs à effectuer, le nombre de pages voulues (le site va jusqu'à préciser le nombre de mots par pages) et le délai. Il faut ensuite passer à la caisse: pour une dissertation de philo de trois pages dans 12 heures par exemple, il en coûte 66 euros 24 centimes. Un peu moins de 32 euros si c'est pour dans deux semaines. 

Au moment du paiement par carte bleue, le site précise que le commanditaire doit avoir obligatoirement au moins 18 ans. Mais Bonnenote.fr propose des devoirs aux collégiens et lycéens, dont la plupart sont mineurs. 

Faut-il ouvrir le droit aux allocations familiales dès le 1er enfant ?

Faut-il ouvrir le droit aux allocations familiales dès le 1er enfant ? RTL vous invite à répondre à la question du jour.

Faut-il ouvrir le droit aux allocations familiales dès le 1er enfant ?
Nombre de votes : 7909 *Sondage à valeur non scientifique
Lire la suite
Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants