2 min de lecture Présidence de la République

"Le rythme des réformes imposé par Macron va trop vite", lance Alba Ventura

ÉDITO - Pas un jour sans qu'une réforme ne s'affiche à la "une" d'un journal. Tout s'enchaîne très vite. Mais attention à ce que cela ne devienne pas trop illisible surtout.

Alba Ventura L'Edito politique Alba Ventura
>
"Le rythme des réformes imposé par Macron va trop vite", lance Alba Ventura Crédit Image : AFP / Étienne Laurent | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Alba Ventura
Alba Ventura et Loïc Farge

Après le Code du travail, la SNC, la formation professionnelle, les prisons, le bac ou encore la Constitution, ce sont maintenant les privatisations qui sont à l'ordre du jour. Vous connaissez le "carpet bombing" ? Traduction en français : le tapis de bombe.

Il y a l'expression militaire qui signifie le bombardement de saturation. Et puis c'est aussi une expression utilisée en pub et en communication : c'est le matraquage de messages, la saturation médiatique.


Mais derrière la stratégie de com', il y a bien sûr la stratégie politique. Emmanuel Macron estime que les réformes n'ont pas été faites par le passé et qu'il ne s'agit pas de les reporter. Quitte à le faire au pas de charge, et parfois par ordonnances.

À lire aussi
Theresa May et Emmanuel Macron, le 9 novembre 2018 Élysée
Emmanuel Macron va-t-il reproduire "régulièrement" l'itinérance mémorielle ?

Vous savez, Emmanuel Macron, lorsqu'il était au ministère de l'Économie, disait : "Moi je fais de la mécanique : je débloque, je déverrouille, je débloque, je déverrouille". Eh bien devenu président, il continue de penser que c'est ce qu'il faut faire : débloquer, déverrouiller. 

Le Président regarde sa montre

Ceux qui le connaissent bien disent qu'au-delà de la stratégie, c'est lui. "Il a 40 ans, il est en pleine force de l'âge et il n'a pas de petites ambitions", explique une député qui l'a connu au lycée et dans ses études où déjà il donnait le tournis. Macron, dit-elle, "a plus une éthique de responsabilité qu'une éthique de conviction".

Il y a autre chose : c'est que le Président regarde sa montre. Il sait que ça passe vite, un quinquennat. Cela va très vite quand même, et c'est pour ça qu'il y a quelques ratés. Prenez la question du pouvoir d'achat. On nous annonce pêle-mêle la hausse de la CSG, la baisse des cotisations sociales. On nous dit que le diesel augmente, les cigarettes aussi.

Il y a un problème de lisibilité en raison de la précipitation

Alba Ventura
Partager la citation

Dans le même temps, on apprend que les familles monoparentales les plus précaires vont toucher 138 euros par mois pour la garde des enfant, que les étudiants ne paieront plus de frais d’inscription à la Sécu, que les minimas sociaux vont être revalorisés en avril, que la suppression progressive de la taxe d'habitation ce sera pour octobre, de même qu'une nouvelle baisse des charges sociales.

Qui gagne quoi ? Qui perd quoi ? On n'y comprend rien ! Et au final la seule chose que l'on retient, c'est que grâce à la suppression d'une part de l'ISF les très riches vont être encore plus riches. Cela va trop vite pour comprendre. Rien n'imprime. Il y a un problème de lisibilité en raison de la précipitation. Vous vous rendez compte que la durée de vie d'une annonce n'est même pas de 24 heures. C'est l'étourdissement.

Macron a la tête dans le guidon

Et ce n'est pas un problème de cohérence. C'est un problème de mise en perspective. Si l'on doit filer la métaphore cycliste, Macron c'est le maillot jaune qui s'échappe en permanence du peloton en imposant à tout le monde un tempo d'enfer. Cela ne veut pas dire qu'il n'a pas de cap. Cela ne veut pas dire que ça manque de direction. Mais ça manque d'expression.

Macron, il a la tête dans le guidon. Et il faudrait qu'il relève un peu la tête ou qu'il descende du vélo pour aller parler aux Français qui regardent le Tour de France.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidence de la République Emmanuel Macron Réformes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792550211
"Le rythme des réformes imposé par Macron va trop vite", lance Alba Ventura
"Le rythme des réformes imposé par Macron va trop vite", lance Alba Ventura
ÉDITO - Pas un jour sans qu'une réforme ne s'affiche à la "une" d'un journal. Tout s'enchaîne très vite. Mais attention à ce que cela ne devienne pas trop illisible surtout.
https://www.rtl.fr/actu/politique/le-rythme-des-reformes-impose-par-macron-va-trop-vite-lance-alba-ventura-7792550211
2018-03-09 07:49:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/bMqIShuGZzkBWqQVfa76nA/330v220-2/online/image/2018/0223/7792387857_le-president-emmanuel-macron-le-22-fevrier-2018.jpg