1 min de lecture Les Républicains

Le président du Conseil départemental du Nord quitte Les Républicains

L'ancien sénateur Jean-René Lecerf dénonçait le "ni-ni" défendu par Nicolas Sarkozy. Il a annoncé qu'il ne renouvellerait pas son adhésion au parti l'année prochaine.

Jean-René Lecerf quitte Les Républicains le 16 décembre 2015.
Jean-René Lecerf quitte Les Républicains le 16 décembre 2015. Crédit : DENIS CHARLET / AFP
Camille Kaelblen
Camille Kaelblen
Journaliste

Le parti des Républicains dans la tourmente depuis les élections régionales de dimanche 13 décembre. L'ancien sénateur et président du conseil départemental du Nord, Jean-René Lecerf, a annoncé ce mercredi qu'il ne "renouvellerait pas (son) adhésion aux Républicains l'an prochain", rapporte le journal Le Monde. 

Le président du département Nord a franchi le pas au micro de France Bleu Nord. "C'est Chevènement qui disait : 'Quand on est ministre, on ferme sa gueule ou on s'en va. Moi je ne suis pas ministre, mais président de conseil départemental et je suis incapable de fermer ma gueule", a-t-il lâché.

Je suis partisan de l'idée de rassemblement.

Jan-René Lecerd, président du Conseil départemental du Nord
Partager la citation

Son désaccord "avec la ligne du "ni-ni"", qui consiste à refuser une alliance avec le PS ou le Front national dans les régions où la droite n'est pas en passe de gagner, ne date pas d'hier. Mais, ajoute-t-il, "ce qu'il s’est passé avec Nathalie Kosciusko-Morizet ne fait que m’enraciner encore plus dans cette décision". Selon Jean-René Lecerf, ce n'est pas tant Nicolas Sarkozy qui est responsable de cette crise interne, mais un problème "de gouvernance" plus global. Il se déclare de son côté "partisan de l'idée d'un rassemblement". "Sinon, cette victoire des Républicains (...) sera la dernière", a-t-il averti.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Les Républicains Nord Élections régionales
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants