1 min de lecture Valérie Pécresse

"Le Pape n'est pas le chef de l'État français", déclare Valérie Pécresse

REPLAY / INVITÉE RTL - Valérie Pécresse, présidente LR de la région Île-de-France, ne partage pas l'avis du souverain pontife sur la laïcité en France.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Valérie Pécresse : "On aurait dû appeler Black M à chanter La Marseillaise" Crédit Image : Caroline Brenière / RTL.fr | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Mazerolle-795x530
Olivier Mazerolle et Julien Absalon

Dans une interview au quotidien La Croix, le pape François estime qu'une démission du cardinal Barbarin, mis en cause pour ne pas avoir dénoncé des affaires de pédophilie et d'agressions sexuelles dans son diocèse de Lyon, serait un "contresens" tant que la justice ne tranche pas sur ce dossier. "On verra après la conclusion du procès. Mais maintenant, ce serait se dire coupable", estime le souverain pontife. Valérie Pécresse, invitée de RTL mardi 17 mai, partage également cette prudence et le respect de la présomption d'innocence : "C'est effectivement à la justice de nous dire ce qu'il en est".

Cependant, la présidente de la région Île-de-France souligne que "certains hauts dignitaires de l'Église" ont eu un comportement "irresponsable" en décidant "de laisser des prêtres, dont on connaissait les penchants pédophiles, au contact de jeunes enfants". "Ça n'est pas excusable", assure-t-elle.

Valérie Pécresse attachée à la "neutralité" du service public

Au cours de la même entrevue, le pape ne se prive pas d'exprimer une critique contre la France à qui il reproche "d’exagérer la laïcité" et considère que "si une femme musulmane veut porter le voile, elle doit pouvoir le faire" au même titre qu'un catholique qui "veut porter une croix". 

En réponse à ces propos, Valérie Pécresse ne manque pas d'ironiser en soulignant que "le pape n'est pas le chef de l'État français" et tient à rappeler "la conception de la laïcité à la française" qui implique la neutralité au sein du service public. "Une femme ou un homme qui représente le service public ne doit pas extérioriser sa religion. De la même façon, la laïcité à la française c'est la  neutralité de l'école. Les jeunes enfants doivent pouvoir aller à l'école publique, sans que personne ne voie leur croyance religieuse".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Valérie Pécresse Pape François Pape
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants