2 min de lecture JMJ

Le pape comprend les jeunes qui perdent la foi à cause des mauvais prêtres

Le pape François a dit comprendre à Rio les jeunes découragés par la politique et ceux qui "perdent la foi" à cause des mauvais prêtres. Il faisait allusion aux scandales qui ont éclaboussé l'Eglise catholique.

Le pape est revenu sur les scandales de l'Eglise et sur la politique.
Le pape est revenu sur les scandales de l'Eglise et sur la politique. Crédit : GABRIEL BOUYS / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Sur la plage de Copacabana, le pape avait rejoint la cérémonie de la Via Crucis, ce vendredi 26 juillet. La "Via Crucis" est un traditionnel moment de ferveur et d'émotion dans chaque JMJ. A chacune des quatorze stations ont été évoqués les thèmes concrets qui touchent le plus les jeunes contemporains: de la communication sur les réseaux sociaux aux femmes maltraitées, de la défense de la vie à la vie de couple, du handicap à la fin de vie.

Les erreurs de la classe politique et de l'Eglise

"Chargé de sa croix", a-t-il énoncé gravement, Jésus "s'unit aux nombreux jeunes qui ne mettent plus leur confiance dans les institutions politiques, car ils y voient égoïsme et corruption".
Une allusion à tous ceux qui, sous toutes les latitudes, et pas seulement au Brésil, sont dégoûtés de leur classe politique et de ses fausses promesses.

Jésus, a-t-il ajouté dans le même souffle, s'unit aussi à ceux "qui ont perdu la foi en l'Église, et même en Dieu, à cause de l'incohérence des chrétiens et des ministres de l'Évangile".
François, qui a été élu notamment pour réformer l'Eglise, faisait référence aux scandales provoqués par tous les membres du clergé qui font le contraire de ce que l'Evangile professe (pédophilie, corruption, arrogance, mondanité, etc...).

Un marathon de rencontres

A 76 ans, ce pape infatigable qui épuise jusqu'à son entourage, a toute la journée continué son marathon de rencontres.
Il a commencé sa journée dans le parc "Quinta da Boa Vista", en confessant trois Brésiliens, un italien, et une Vénézuélienne.
Puis, du balcon de l'archevêché, il a rendu hommage au rôle dans la société et dans la famille des grands-parents qui "communiquent le patrimoine d'humanité et de foi essentiel".

À lire aussi
"Las Siervas" : ces religieuses péruviennes allient la musique à leur foi JMJ
"Las Siervas" : qui sont ces religieuses rockeuses ?

Le souverain pontife a ensuite réuni autour de lui huit détenus mineurs de Rio qui lui ont remis en cadeau un rosaire artisanal avec les noms d'enfants des rues tués par la police de Rio en 1993. Il a parlé à chacun et les a réconfortés.
Il a encore déjeuné avec douze garçons et filles du monde entier. Très librement, ils ont évoqué les thèmes de la souffrance des enfants, de l'engagement dans l'Eglise, du chômage des jeunes, des vocations religieuses.

Inquiétudes pour l'organisation de la Coupe du monde et des J.O

Alors que le coût des JMJ a été très critiqué, l'amertume se manifestait de divers côtés.
Le maire de Rio, Eduardo Paes, s'est attribué une "note proche de zéro" pour l'organisation des JMJ, à la suite d'une série de couacs quotidiens: véhicule du pape bloqué par la foule, panne de métro, etc..
Considérées comme le grand test pour la ville qui accueillera plusieurs matches de la Coupe du monde de football en 2014 et les Jeux Olympiques en 2016, les JMJ ont soulevé d'inquiétantes interrogations.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
JMJ Info Pape
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants