1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Le journal de 7h30 - SNCF : l'Assemblée approuve le principe du changement de statut
2 min de lecture

Le journal de 7h30 - SNCF : l'Assemblée approuve le principe du changement de statut

L'Assemblée a donné son feu vert lundi 9 avril au principe d'une nouvelle organisation de la SNCF en "société nationale à capitaux publics", au quatrième jour d'une grève toujours très suivie des cheminots.

SNCF (illustration)
SNCF (illustration)
Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Le Journal RTL de 7h30 du 10/04/2018 - SNCF : l'Assemblée approuve le principe du changement de statut
06:45
Amandine Bégot & AFP

SNCF : l'Assemblée nationale a donné son feu vert lundi soir au principe d'une nouvelle organisation de la SNCF en "société nationale à capitaux publics", au quatrième jour d'une grève toujours très suivie des cheminots  et avant une reprise "progressive" du trafic prévue mardi.

Au grand dam de la gauche de la gauche, les députés ont donné leur aval par 74 voix contre 20 à un amendement du gouvernement qui prévoit qu'à compter du 1er janvier 2020, "la société nationale à capitaux publics SNCF et ses filiales constituent un groupe public unifié". Celui-ci sera soumis "aux dispositions du code de commerce relatives aux sociétés anonymes" et aura un capital "intégralement détenu par l'État". 

Également dans ce journal :

- Notre-Dame-des-Landes : les forces de l'ordre ont repris mardi 10 avril à 6 heures  les expulsions des occupants illégaux de la ZAD à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), au deuxième jour d'une opération massive qui s'annonce "de plus en plus compliquée".
- SyrieDonald Trump était sur le point de répondre "avec force" à Damas et ses alliés, après une attaque chimique présumée en Syrie, blâmant la Russie qui met elle en garde contre "de graves conséquences" en cas de frappes occidentales.

Religion : Emmanuel Macron a déclaré lundi vouloir "réparer" le lien entre l'Église et l'Etat qui "s'est abîmé", dans un discours fleuve devant la Conférence des évêques. 

À lire aussi

Attentat à Magnanville : six personnes, dont une policière et sa fille présentée comme radicalisée, ont été placées en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat d'un policier et de sa compagne par un jihadiste à leur domicile de Magnanville en 2016.

- Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a prévu lors d'auditions très attendues au Congrès mardi et mercredi d'endosser personnellement la responsabilité des "erreurs" commises par le réseau social, qui n'a pas su anticiper les mauvais usages de la plateforme.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/