1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Le journal de 6h30 : Emmanuel Macron ne reculera pas sur la réforme de la SNCF
3 min de lecture

Le journal de 6h30 : Emmanuel Macron ne reculera pas sur la réforme de la SNCF

Le Président a défendu sa politique sur Fox News avant sa visite aux États-Unis. Il a assuré qu'il n'y avait aucune chance de retour en arrière sur la réforme de la SNCF.

Le président de la République Emmanuel Macron, le 17 avril 2018 à Épinal
Le président de la République Emmanuel Macron, le 17 avril 2018 à Épinal
Crédit : AFP / FREDERICK FLORIN
Le journal RTL de 6h30 du 23 avril 2018 : Emmanuel Macron ne reculera pas sur la réforme de la SNCF
09:08

Emmanuel Macron n'a pas l'intention de céder d'un pouce alors que commence une nouvelle semaine sociale agitée avec deux jours de grève à la SNCF et chez Air France, ces lundi et mardi. Les négociations sur la réforme ferroviaire sont suspendues. Le Président qui arrive ce lundi 23 avril au soir aux États-Unis pour une visite d'État a accordé un entretien à la chaîne Fox News qui l'a interrogé sur le conflit avec les cheminots.

Quand on lui demande s'il va reculer sur la réforme de la SNCF, le président répond : "Aucune chance. Je n'ai pas d'autre choix car si j'arrête, comment pourrais-je moderniser le pays et faire ce demi-tour ? Je suis là pour servir mon peuple et mon pays, lui rendre sa grandeur". "Make America Great Again", c'était le slogan de Donald Trump qui accueille donc Emmanuel Macron ce lundi au soir un peu avant 20 heures françaises, sur la base d'Andrews aux États-Unis.

À écouter également dans ce journal :

- GREVE SNCF - "La grève s'érode". C'est ce que disait dimanche le patron de la SNCF. Guillaume Pepy invité du Grand Jury sur RTL ne croit pas à la poursuite de la grève cet été. La CGT avait brandi la menace à la veille du week end. 

- TRAFIC - On vous redonne les prévisions de trafic pour ce lundi 23 avril sur les rails :  2 TGV sur 5, un peu moins de la moitié des RER et Transiliens et moins d'un tiers des Intercités.

- AIR FRANCE - Semaine cruciale chez Air France puisqu'après la nouvelle grève qui va contraindre la compagnie à annuler un quart de ses vols ce lundi et demain mardi, les salariés vont être appelés à se prononcer sur les propositions de la direction. Un référendum interne aura lieu à partir de jeudi. Le PDG Jean-Marc Janaillac a prévenu : s'il est désavoué, il partira. 

À lire aussi

- ASSEMBLÉE - La loi asile immigration a donc été adoptée cette nuit sans trop de dommage pour la majorité. Seul un député REM a voté contre. Jean-Michel Clément a d'ailleurs aussitôt annoncé qu'il quittait le groupe. 14 de ses collègues se sont abstenus. Un soulagement pour le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb.

- FRONT NATIONAL - Marine Le Pen a adressé dimanche soir "ses félicitations" aux militants identitaires qui ont déployé des banderoles ce week-end à la frontière franco-italienne. Ils ont bloqué un col considéré comme un point de passage des migrants. Gérard Collomb a envoyé des renforts qui doivent arriver ce lundi. 

- BANQUES - C'est toujours un peu l'amour vache entre les Français et leurs banquiers. C'est ce qui ressort de l'enquête Panorabanques, avec RTL. Les clients attendent beaucoup de leur conseiller. Les trois quarts d'entre eux sont prêts à changer d'établissement s'ils ne s'estiment pas suffisamment écoutés;

- FOOTBALL - Le PSG malmené mais victorieux hier soir 1-0 à Bordeaux en clôture de la 34e journée de Ligue 1. Saint-Étienne a battu Troyes 2 buts à 1 et atteint la 6e place qui pourrait lui permettre de jouer en Ligue Europe la saison prochaine.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/