4 min de lecture Écologie

Le gros coup de mou de Nicolas Hulot

Le ministre de la Transition écologique confie dans "Le Point" ce qui ressemble à une impuissance face aux décisions du gouvernement.

Isabelle Choquet La Revue de Presse Isabelle Choquet iTunes RSS
>
Le gros coup de mou de Nicolas Hulot Crédit Image : AFP / Ludovic Marin | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Bégot

Coup de gueule signé Michel Sardou sur un sujet assez inattendu. Dans une interview accordée à l'Agence France-Presse et relayée notamment ce matin par le magazine Gala, le chanteur se dit effaré par l'idée de fixer à 13 ans l'âge de consentement à un acte sexuel. "Ma petite-fille a dit à 13 ans : 'Je ne veux pas, moi !' C'est un bébé, qu'est-ce qu'elle va consentir à coucher avec un mec ?" Et d'ajouter : "Je n'écris plus de chansons. Mais la prochaine, ç'aurait été sur ça !" Sardou qui rappelle qu'il s'est toujours inspiré des faits que la société lui proposait : "Dans 'Être une femme' par exemple, tout ce que je disais, les femmes le font aujourd'hui : pilote d'avion, chauffeur de bus... Elles font des métiers de mecs ! Est-ce dégradant ? Non. Pourtant, à l'époque, qu'est-ce que j'en ai pris dans la gueule, de nombreuses associations féministes m'ont bastonné."

Coup de gueule également de Nicolas Hulot. Dans une interview accordée à nos confrères du Point, le ministre de la Transition écologique revient sur l'épisode de la semaine dernière, cette marche arrière, ce report de la réduction de la part du nucléaire dans notre production d'électricité. "Quand il franchit les portes de son ministère ce mardi 7 novembre, il est fou de rage", écrit l'hebdomadaire. Jamais de mémoire de collaborateur le numéro 3 du gouvernement n'avait piqué une telle colère. Plus qu'une couleuvre, c'est un boa qu'il a dû avaler. Et quand on en parle avec lui, ce n'est pas tant le fond qui lui a posé problème. "J'assume cette décision, dit-il, RTE a décidé de publier son scénario à cette date-là, je ne pouvais pas rester sans commentaire."

Dans les pas d'Emmanuel Macron

Non, ce qui lui a posé problème, c'est la méthode. Quand, à la sortie du conseil des ministres, il a été propulsé dans une salle sans même, raconte-t-il, "avoir pu manger un truc". Un Nicolas Hulot en colère, mais aussi "isolé, frustré et fatigué", écrit Le Point. "À l'instant où vous êtes nommé ministre, explique-t-il, vous êtes happé comme dans un fleuve en crue. Je passe mon temps à dire : 'mais laissez-moi réfléchir un peu'." "Même la nuit, ajoute-t-il, je refais le procès de la veille. Je revois mes confrontations quand je n'ai pas obtenu gain de cause." L'horreur pour lui, qu'on surnomme "Hulot couche-tôt"... "Certains de ses collègues du gouvernement s'étaient moqués de lui cet été, raconte Le Point, parce qu'il coupait son téléphone portable une fois ses journées terminées."

Lui n'éteint parait-il jamais son portable, il envoie même des messages en pleine nuit. Paris Match a passé une semaine aux côtés d'Emmanuel Macron, à l'Élysée avec les pupilles de la nation le 11 novembre, devant le Bataclan le 13 mais aussi dans son avion lors de son voyage aux Émirats. On découvre plein d'anecdotes de la vie de celui qui a toujours assuré qu'il resterait le maître des horloges. Justement, il ne s'agit pas juste d'une image. L'horloge qui figure sur sa photo officielle passe, raconte Paris Match, d'une pièce à l'autre, elle le suit dans tous ses rendez-vous. Pendule mécanique avec deux cadrans qui était jusqu'ici réservée au conseil des ministres.

La diplomatie par le contact personnel

À lire aussi
entreprises
Réforme de l'assurance-chômage : "Il faudra la faire", estime le président de la CPME

Maître des horloges, le président confie réserver une soirée par semaine à son épouse Brigitte et le samedi soir à la famille. Deux jours avant de s'envoler pour les Émirats, ils sont ainsi allés voir Fabrice Luchini au théâtre. "Des écrivains parlent d'argent", c'est le titre du spectacle. Emmanuel Macron, que certains accusent d'être le président des riches, a visiblement beaucoup ri, surtout quand l'acteur reprend Guitry : "Si j'étais le gouvernement, comme dit ma concierge, c'est sur les signes extérieurs de feinte pauvreté que je taxerais impitoyablement les personnes qui ne dépensent pas leurs revenus". Fin de citation.

Paris Match évoque aussi bien sûr ce déplacement aux Émirats. Après l'inauguration du Louvre Abu Dhabi, le prince héritier Mohamed ben Zayed a pris lui même le volant de sa voiture pour emmener le couple Macron dîner. Non pas dans un palace, mais dans une petite maison louée par sa fille. Les deux hommes ont discuté jusqu'à 1h30 du matin et c'est à l'issue de ce dîner qu'Emmanuel Macron a décidé de faire escale à Riyad sur le chemin du retour. "Nouvelle illustration, explique Paris Match, de la manière dont Emmanuel Macron entend mener la politique étrangère : parler en direct à tout le monde, une diplomatie qui passe d'abord par le contact personnel."

"La France dans le camp des vainqueurs"

Jérôme Cazadieu, directeur de la rédaction de L'Équipe
Partager la citation

Stratégie décryptée ce matin par Le Figaro alors qu'Emmanuel Macron a annoncé hier que le Premier ministre libanais serait accueilli à Paris dans les prochains jours. "Le président français, raconte Georges Malbrunot, a multiplié les contacts, les coups de téléphone, dépêché son ministre des Affaires étrangères sur place." "Ce compromis, conclut-il, permet à Riyad de sauver la face, la crise n'est sans doute pas pour autant terminée."

Le Figaro qui revient également ce matin sur cette commande record pour Airbus. Carton plein également pour le rugby français qui décroche la Coupe du monde 2023. "Retour du french flair", titre L'Équipe. "Après les JO, la Ryder Cup, l'Euro de foot, la France, écrit Jérôme Cazadieu dans son édito, a retrouvé sa place au centre de la carte mondiale." Qui l'eut cru il y a 12 ans quand la candidature de Paris pour les JO 2012 fut balayée par celle de Londres. "La France est désormais dans le camp des vainqueurs", conclut-il. Ça sonne presque comme du Sardou.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Écologie Nicolas Hulot Gouvernement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants