1 min de lecture Info

Michel Sapin : "Les chiffres du chômage seront mauvais pendant plusieurs mois"

Le ministre du Travail Michel Sapin a prévenu dimanche dans le Grand Jury que les chiffres des inscrits à Pôle emploi, attendus mardi, "seront mauvais" une fois encore et le resteront "pendant plusieurs mois" en dépit des efforts du gouvernement pour stopper "la machine à créer du chômage". Il a également évoqué l'avenir du site sidérurgique de Florange (Moselle), menacé de fermeture, en expliquant qu'une nationalisation temporaire n'était pas exclue.

Michel Sapin
Michel Sapin Crédit : RTL / Frédéric Bukajlo / Abacapress

Le chômage ne baissera pas avant un an

"Lorsque la machine à créer du chômage est lancée, elle ne s'arrête pas du jour au lendemain, elle continue à produire du chômage", a déploré Michel Sapin. Le chômage, en hausse continue depuis 17 mois, avait connu en septembre sa plus forte augmentation depuis avril 2009. On dénombrait alors en métropole 3,05 millions de demandeurs d'emploi sans activité, et plus de 3,3 millions avec les DOM. Les chiffres du mois d'octobre seront dévoilés mardi par la Dares (ministère du Travail).
  
"L'objectif" fixé par le président de la République est "d'inverser" cette courbe d'ici "à la fin de l'année prochaine", a rappelé le ministre. "Le rôle du gouvernement est de la ralentir et de l'inverser", a-t-il ajouté pour que cette machine devienne "une machine à créer de l'emploi". "Il ne suffit pas de constater, il faut agir", et ce que le gouvernement fait "au niveau de l'Europe" ou "avec le pacte de compétitivité", "les emplois d'avenir, le Contrat de génération et la grande négociation sur la sécurisation de l'emploi" y participe, selon Michel Sapin.
  
Au total, en incluant les chômeurs travaillant à temps réduit, la métropole a atteint le mois dernier un nouveau record: 4,5 millions de personnes cherchaient un travail à la fin septembre (4,7 millions avec les DOM).

Nationalisation temporaire pour Florange ?

Interrogé sur l'avenir du site de Florange, le ministre a expliqué que l'Etat pourrait temporairement en prendre contrôle afin de sauver ses deux hauts fourneaux et ses emplois. ArcelorMittal dit vouloir réduire les surcapacités de production. Les deux haut-fourneaux de Florange et leur environnement, à l'arrêt depuis juin et octobre 2011 et qui emploient 629 des 2.800 salariés du site, sont menacés et sont devenus un test pour la majorité de gauche.
   
Le ministre du Travail a approuvé une précédente déclaration du ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg parlant de "contrôle public" et rappelant que cette arme avait été utilisée aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni dans les secteurs financiers et l'automobile. "Ç'a été fait dans des grands États particulièrement libéraux, pourquoi est-ce qu'on se priverait de cette possibilité ?", a-t-il dit, excluant immédiatement des nationalisations tous azimuts.
   
Il estime cependant qu'il faut se concentrer sur l'étape préalable de cette semaine, qui doit voir des offres de reprise présentées, pour lesquelles, insiste-t-il, le groupe Mittal doit être sincère. "Il ne faut pas que ce soit un jeu d'ombres ou un jeu de dupes". C'est dans ce cadre qu'il faut voir une nationalisation, a dit Michel Sapin. "Si, à un moment donné, il est utile, pour permettre la transition et au fond permettre la transaction, que l'État soit présent, pourquoi pas. Ce n'est pas un outil pour que l'État gère à la place d'un partenaire privé, de manière durable, une aciérie. L'État ne sait pas faire de l'acier".

Michel Sapin

Lire la suite
Info Information Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7771239854
Michel Sapin : "Les chiffres du chômage seront mauvais pendant plusieurs mois"
Michel Sapin : "Les chiffres du chômage seront mauvais pendant plusieurs mois"
Le ministre du Travail Michel Sapin a prévenu dimanche dans le Grand Jury que les chiffres des inscrits à Pôle emploi, attendus mardi, "seront mauvais" une fois encore et le resteront "pendant plusieurs mois" en dépit des efforts du gouvernement pour stopper "la machine à créer du chômage". Il a également évoqué l'avenir du site sidérurgique de Florange (Moselle), menacé de fermeture, en expliquant qu'une nationalisation temporaire n'était pas exclue.
https://www.rtl.fr/actu/politique/le-grand-jury-michel-sapin-les-chiffres-du-chomage-seront-mauvais-pendant-plusieurs-mois-7771239854
2012-11-25 22:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/fnC7n8I_VgHL9lN0Sc-ktQ/330v220-2/online/image/2012/1125/7755149476_michel-sapin.jpg