2 min de lecture Brignoles

Le FN vainqueur à Brignoles : "UMP comme PS, on n'en veut plus", dit un électeur

REPORTAGE - Le FN a un deuxième conseiller général : Laurent Lopez a remporté dimanche la cantonale partielle de Brignoles. L'ambiance était à la fête pour les électeurs frontistes.

micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Julien Fautrat

Le scrutin avait des allures de test, à moins de 150 jours des municipales. Depuis ce dimanche soir, le FN a un deuxième conseiller général en la personne de Laurent Lopez. L'homme, encore inconnu il y a quelques jours, a remporté avec 53,9% des suffrages la cantonale partielle de Brignoles, dans le Var.

Laurent Lopez.
Laurent Lopez. Crédit : Julien Fautrat

Dans une salle surchauffée, pleine à craquer, il est donc entré dimanche en vainqueur. Costume et cravate sobres, accompagné de la députée frontiste Marion Maréchal-Le Pen, l'élu incarne le renouvellement des cadres du parti. "Je pense avant tout à mes électeurs, à tous ces bannis, ces oubliés, ces opprimés", lance-t-il dans la foulée de son élection, avec déjà en ligne de mire la mairie de Brignoles. "J'espère que demain Brignoles sera l'aube qui verra se lever le renouveau de mon pays."

Les Français en ont marre

Une électrice FN
Partager la citation

Devant la salle de dépouillement, les discussions ne se sont arrêtées que très tard dans la nuit. Agitant avec énergie un drapeau français, trois amis, tous électeurs FN savourent la victoire. "Les Français en ont marre", confie l'une. "Ce sont des rigolos, droite-gauche, l'UMP comme le PS, on n'en veut plus", dit un autre.

La candidate UMP s'est rapidement éclipsée

A l'UMP, l'heure est à la déception. Candidate malheureuse, Catherine Delzers n'a pas attendu la fin du dépouillement pour s'éclipser, en catimini. D'une nature très discrète, elle s'est rapidement repliée dans un restaurant à plusieurs kilomètres de l'agitation du centre-ville. "Je pense que toutes les têtes d'affiche ne nous ont pas soutenus", estime-t-elle après sa défaite. "Ils ont choisi que Brignoles soit un laboratoire donc nous allons être des animaux de laboratoire. Il va falloir ouvrir les yeux car la menace est lourde."

J'étais obligée de voter UMP

Une électrice brignolaise
Partager la citation
À lire aussi
Laurent Lopez du Front national s'incline face à Josette Pons (UMP) aux élections municipales 2014. Brignoles
Résultats municipales 2014 à Brignoles : Laurent Lopez (FN) à 37,07%

Une électrice brignolaise a voulu, elle, rester jusqu'au bout pour, dit-elle, "comprendre" l'issue du scrutin. "J'étais obligée de voter UMP", raconte la jeune femme. "Ils disent que Brignoles il y a de l'insécurité, mais ce n'est pas vrai, venez où j'habite vous allez voir. (...) Je ne sais pas où ils ont vu la délinquance à Brignoles."

Dans les deux camps, on mesure la portée d'un scrutin de dimanche : certains pour en tirer les leçons, d'autres pour tenter d'amplifier la vague "Bleu marine". Champagne d'un côté, ou déception de l'autre, dans les deux cas, on a un peu mal à la tête ce matin à Brignoles.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brignoles Front national UMP
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants