1 min de lecture Social

"Je continuerai à dire que le FN est une impasse", martèle Laurent Berger de la CFDT

INVITÉ RTL - Le secrétaire général de la CFDT réitère son appel à voter pour Emmanuel Macron pour barrer la route au Front national.

Yves Calvi_ 6 Minutes pour Trancher Yves Calvi iTunes RSS
>
"Je continuerai à dire que le FN est une impasse", martèle Laurent Berger de la CFDT Crédit Image : ALAIN JOCARD / AFP | Crédit Média : RTLNET | Date :
La page de l'émission
Clarisse Martin
Clarisse Martin
Journaliste

Trois jours après la qualification d'Emmanuel Macron et Marine Le Pen au second tour de l’élection présidentielle, Laurent Berger ne se résigne pas. Au micro d'Yves Calvi ce mercredi 26 avril, le secrétaire général de la CFDT a renouvelé  son appel à voter en faveur d'Emmanuel Macron pour barrer la route à Marine Le Pen, qu'il avait formulé au soir du premier tour.

"Moi je voudrais sortir de cette ambiguïté, qui est celle de la CGT, qui est celle de monsieur Wauquiez, qui est celle de monsieur Mélenchon, qui est celle de beaucoup de gens aujourd'hui qui voudraient faire croire que pour faire barrage au Front national, on pourra faire autre chose que mettre le bulletin de monsieur Macron dans l'urne", s'est agacé le syndicaliste. Estimant que le Front national est un parti xénophobe, raciste, anti-européen et antiféministe, et que le parti a obtenu 3 millions de voix en plus qu'en 2002, Laurent Berger ne veut pas prendre de risque. "Ça ne vaut pas acceptation du programme d'Emmanuel Macron", prévient-il.

"Il faut juste appeler franchement à voter conter le Front national, rappelle le leader du premier syndicat de France, qui refuse de donner un blanc seing au leader d'"En Marche !". "Nous combattrons monsieur Macron lorsque nous serons en désaccord avec sa conception du dialogue social", s'engage Laurent Berger.

"Nous nous sommes rencontré avant le premier tour, comme nous avons rencontré tous les candidats", et je lui ai d'ailleurs dit tout le mal que je pensais d'un certain nombre de ses mesures". Néanmoins, Laurent Berger hiérarchise ses valeurs. "Je continuerai à dire que le FN est une impasse."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Social Syndicats Front national
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants