2 min de lecture Budget

Rythmes scolaires : "Le financement n'est pas mûr", dénonce Jacques Pélissard

INVITÉ RTL - Jacques Pélissard, président de l'Association des maires de France, a fait part des inquiétudes des maires sur le financement de la réforme des rythmes scolaires.

Jacques Pélissard, président de l'Association des maires de France
Jacques Pélissard, président de l'Association des maires de France Crédit : AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Jacques Pélissard a réclamé, au micro de RTL, plus de clarté sur les financements possibles de la réforme des rythmes scolaires, mardi 1er octobre. Il a confirmé que la réforme représentait bien une charge supplémentaire "de 100 à 150 euros" par enfant pour les communes.

Les maires de France demandent des garanties précises sur le financement de la réforme

Jacques Pélissard
Partager la citation

"L'État doit composer cette nouvelle charge"

"Les collectivités locales veulent agir dans l'intérêt de l'enfant", argue le président de l'Association des maires de France et membre de l'UMP. Pour Jacques Pélissard, il est essentiel d'avoir "des garanties précises sur le financement d'une charge nouvelle de 150 euros par enfant".

Depuis le 1er août, celui qui est aussi député-maire de Lons-le-Saunier "se bat" pour la compensation par l’État de cette nouvelle charge, qui pourrait bien atteindre les 8 millions d'euros par an. Jacques Pélissard pose également "la question de l'encadrement des normes scolaires".

"Augmentation des caisses de retraite, TVA... Il y a toute une série de dépenses nouvelles qui s'empilent", regrette le député UMP, avant d'exiger que l’État "qui nous impose un nouveau rythme, compense cette charge nouvelle".

Jacques Pélissard souhaiterait ne pas avoir à augmenter les impôts

À lire aussi
Une famille fait ses achats de rentrée dans une grande surface. Budget
Rentrée 2019 : le budget des familles en hausse de 0,95% cette année

Jacques Pélissard souhaite aujourd'hui s'adresser "au Premier ministre, et au nom de tous les maires de France, droite et gauche confondues, puisque c'est une question publique". 

Pour le président de l'Association des maires de France, "en l'absence de solution, on pourra parler de report de la réforme". Questionné sur les éventuelles sources de financement de la réforme des rythmes scolaires à l'échelle locale, Jacques Pélissard espère ne pas avoir à "baisser les investissements des collectivités ou augmenter les impôts" : "Les communes auront à décider de cela en conseil communal. Mais il serait regrettable de devoir, dans un cas, avoir moins d'activités pour l'économie, de l'autre, prendre du pouvoir d'achat aux habitants."

Les négociations avec le gouvernement risquent d'être fortes

Jacques Pélissard
Partager la citation

Si la situation ne se débloque pas, Jacques Pélissard suppose que "les choses risqueront d'être tendues avec le gouvernement".

Néanmoins, le député UMP concède que "les maires ne feront pas la grève de la loi" et ne pourront pas "refuser d'appliquer les décisions du gouvernement". Il invite le gouvernement à "arbitrer dans l'intérêt des enfants" et parle de "négociations fortes avec le gouvernement" si celui-ci ne réfléchit pas aux moyens de financement de la réforme.

"La réforme a été décidée par un décret. Mais par rapport aux questions de financement, les choses ne sont pas mûres pour une application dès septembre 2014", conclut-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Budget Enfants France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7765004076
Rythmes scolaires : "Le financement n'est pas mûr", dénonce Jacques Pélissard
Rythmes scolaires : "Le financement n'est pas mûr", dénonce Jacques Pélissard
INVITÉ RTL - Jacques Pélissard, président de l'Association des maires de France, a fait part des inquiétudes des maires sur le financement de la réforme des rythmes scolaires.
https://www.rtl.fr/actu/politique/le-financement-de-la-reforme-des-rythmes-scolaires-n-est-pas-mur-regrette-jacques-pelissard-7765004076
2013-10-01 18:55:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/aAZgR54Fg1IbRsrmNu4nYQ/330v220-2/online/image/2013/1001/7765003935_acques-pelissard-president-de-l-association-des-maires-de-france.jpg