1 min de lecture Chroniques

Le "Fait politique" : les socialistes et la question du libéralisme

Les socialistes ont trouvé un premier sujet de controverse. Bertrand Delanoë croit compatible le socialisme et le libéralisme, Ségolène Royal ne le croit pas. C'est une divergence de fond ? La chronique d'Alain Duhamel.

La Semaine Politique - Duhamel
Alain Duhamel Journaliste RTL

Ça dépend. Bertrand Delanoë dans son livre, effectivement, publié jeudi, qui s'intitule "De l'audace", explique clairement que pour lui, être socialiste et libéral, c'est compatible, et non seulement il le dit, mais il l'assume. Il l'assume, il l'exprime même de façon presque provocante. Encore faut-il lire exactement ce qu'il dit, parce que pour lui être libéral, c'est être libéral au sens politique du mot, c'est être partisan d'une idéologie des libertés, c'est être démocrate, ça c'est ce qu'ont toujours dit Jaurès, Blum, Mitterrand, etc.

Ségolène Royal a immédiatement décrété que c'était incompatible. Ça m'a un peu intrigué, parce que ce n'est pas le souvenir que j'en avais dans sa bouche. Donc j'ai regardé, j'ai repris son dernier livre, je n'ai rien trouvé. Et puis j'ai repris le livre d'avant, qui n'est pas très ancien, puisqu'il date d'il y a un an, il s'appelle "maintenant", il a été publié exactement avant l'élection présidentielle, à la fin de sa campagne, et dont l'originalité était d'essayer de définir 200 mots. Et parmi ces 200 mots, page 181, il y a "libéralisme". Et à libéralisme, Ségolène Royal écrit : "Nous, socialistes, nous sommes des libéraux au sens du libéralisme politique originel", et elle précise même : "Il ne faut pas jeter l'opprobre sur ce mot". Après quoi, comme Bertrand Delanoë, elle explique que naturellement, en matière économique, il faut de la régulation, de l'humanisation, bref, les uns comme les autres sont pour l'économie de marché, pour la société de liberté, mais pas pour la société de marché.

Donc pour vous, c'est une querelle plus politique qu'idéologique ?

Pour moi, il y a une double manœuvre tactique. Du côté de Bertrand Delanoë, qui n'étant pas partisan de l'alliance avec les Centristes, était un peu plus à gauche que Ségolène Royal. Il s'agit aussi d'élargir sa stature vers le Centre. Et pour Ségolène Royal, qui passait pour plus à droite que Bertrand Delanoë, d'élargir sa stature vers la Gauche. Et je dirais que ce sont des postures de pré-congrès qui n'ont pas le moindre intérêt intellectuel.
En revanche, la question n'est pas réglée pour autant, parce qu'il y a une gauche qui elle, se présente comme anti-libérale, et par exemple Saint Olivier Besancenot, puisqu'on le présente toujours dans les médias avec une auréole sur la tête, fait référence à Guevara et Guevara lui, a toujours préféré la Kalachnikov au suffrage universel.

Et les Communistes, pendant très longtemps, notamment quand il y avait des pays communistes, avaient en matière de liberté politique, une approche qui était assez restrictive.

Et puis pour terminer, ce qui est quand même une des particularités françaises, personne ou presque en France, n'est en réalité partisan du libéralisme économique intégral, y compris à droite, y compris au gouvernement dont on voit bien qu'il est, selon le moment, libéral ou hyper-interventionniste.

Par ailleurs, Ségolène Royal et Bertrand Delanoë se plaignent tous les deux d'être injustement attaqués ?

C'est au moins un point commun qu'ils ont en matière de caractère, c'est à dire qu'ils sont tous les deux soupçonneux, ombrageux, un peu paranos quand même. Dès qu'il y a la moindre critique à leur sujet, l'une comme l'autre, l'un comme l'autre, immédiatement montent sur leurs grands chevaux. Disons que, quand on fait de la politique, on s'expose à être critiqué. Quand on a de grandes ambitions, on s'expose à être grandement critiqué.

Lire la suite
Chroniques RTL Info Parti socialiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants