1 min de lecture Brignoles

Le débrief du "Grand Jury" du 13 octobre 2013

DEBRIEF - Les journalistes Jérôme Chapuis, Alexis Brézet et Éric Revel ont débriefé le passage de Marine Le Pen au Grand Jury RTL / LCI / Le Figaro.

micro générique Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Le Débrief du Grand Jury du 13 octobre 2013 - Marine le Pen Crédit Image : dailymotion | Crédit Média : RTL | Date : La page de l'émission
micro générique
La rédaction numérique de RTL

"On peut remarquer que la dédiabolisation du FN semble porter ses fruits, car le parti de Marine Le Pen est aujourd'hui l'obsession nationale", a estimé Eric Revel lors du débrief du "Grand Jury" du 13 octobre 2013.

Pour Alexis Brézet, en refusant d'assimiler Front National et extrême droite, Marine Le Pen "cherche des raisons politiques. Dans extrême-droite, il y a le mot droite, et elle veut éviter que l'on dise qu'elle est de droite. Aujourd'hui sa stratégie est d'aller chercher à gauche. Marine Le Pen envoie là un signal subliminal à ces électeurs."

Sa marge de progression est à gauche mais attention de ne pas oublier son électorat de droite

Alexis Brézet
Partager la citation

Revenant sur les récentes déclarations accusant le FN d'être un parti fasciste, Eric Revel estime que les adversaires politiques de Marine Le Pen "se trompent certainement, car cela renforce le syndrome de victimisation".

Alexis Brézet note pour sa part un "vrai tournant stratégique sur le plan économique par rapport à ce qu'était autrefois le FN libéral. Elle fait ça parce qu'elle pense que sa marge de progression est à gauche mais attention à ne pas oublier son électorat de droite", prévient le journaliste du Figaro.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brignoles Front national Marine Le Pen
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants