1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Île-de-France : le bilan transports de Pécresse au bout d'un an de mandat
2 min de lecture

Île-de-France : le bilan transports de Pécresse au bout d'un an de mandat

FACT-CHECKING - Critiquée par la maire socialiste Anne Hidalgo, la présidente de la région francilienne s'est défendue.

Valérie Pécresse, le 18 décembre 2015
Valérie Pécresse, le 18 décembre 2015
Crédit : ERIC FEFERBERG / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon

La passe d'armes continue entre Anne Hidalgo et Valérie Pécresse. Sur fond de pics de pollution et de fermeture des voies sur berges, la maire socialiste de Paris a sévèrement taclé la présidente LR de la région Île-de-France concernant son bilan en matière de lutte contre la pollution et de développement de l'offre de transports.

"Plutôt que de passer une part considérable de son temps à reprocher à Paris d’agir, madame Pécresse devrait se décider à agir dans ses domaines de compétences. [...] Cela fait déjà un an qu’elle est élue et les seuls actes à son actif en matière de transports sont l’augmentation du prix du passe Navigo et son lobbying en faveur des voitures à énergie fossile", a lancé Anne Hidalgo, dimanche 11 décembre dans les colonnes du JDD.

À la tête de la plus grande région de France depuis un an, l'ancienne ministre du quinquennat de Nicolas Sarkozy a, en réalité, mis plusieurs projets en marche, même si les effets concrets ne sont pas encore visibles.

Des bus moins polluants à moyen et long termes

Dans le cadre de la lutte contre la pollution atmosphérique, Valérie Pécresse, en tant que dirigeante du Syndicat des transports d'Île-de-France, a annoncé lundi 12 décembre sur BFMTV avoir acté et programmé la disparition des bus diesel. "Nous sommes tous convaincus que les bus diesel polluent énormément la région. Je viens de faire prendre au syndicat des transports un engagement inédit de sortie des bus diesel d'ici 2025 pour Paris et toute la zone urbaine et dense de l'Île-de-France. Jusqu'à présent, nous n'avions qu'un vague objectif stratégique de la RATP sur Paris intra-muros". Selon les dernières statistiques, la RATP disposait en novembre dernier de plus de 9.500 véhicules pour son réseau de bus.

Vers une amélioration du réseau de bus

À lire aussi

Pour améliorer la qualité de service sur ce même réseau de bus, Valérie Pécresse a lancé vaste plan de réorganisation qui doit couvrir la période 2017-2021. Ce projet, baptisé "Grand Paris des bus", prévoit notamment d'acquérir un millier de véhicules supplémentaires, de renforcer 14 lignes existantes de Paris et de la petite couronne, d'améliorer la desserte de certaines communes mais aussi de revoir de fond en comble le parcours des lignes qui circulent dans les rues de la capitale.

"Notre plan bus, c'est aussi une refonte complète du réseau parisien, lequel n'a quasiment pas bougé depuis sa conception dans l'après-guerre, poursuit la présidente de Région. Des tracés seront modifiés, des lignes en doublon fusionnées… Surtout, nous allons créer plusieurs dizaines de nouvelles lignes de bus en Île-de-France d'ici à 2020, peut-être même une centaine !", expliquait-elle au JDD. Pour financer le projet, 60 millions d'euros supplémentaires doivent être débloqués dès 2017.

Des rénovations pour les trains

En août dernier, Valérie Pécresse a fait augmenter le coût mensuel unique du passe Navigo de 70 à 73 euros. Une hausse notamment justifiée par "des investissement supplémentaires". Cela se traduit notamment par la rénovation de certaines lignes ferroviaires. Le 7 décembre dernier, le Stif a ainsi officialisé l'acquisition de 20 nouvelles rames pour la ligne 4 du métro parisien en cours d'automatisation. Elles entreront en service à partir de 2021. Par ailleurs, en mars dernier, le Stif a acté la commande et la rénovation de plus de 700 rames pour la période 2016-2021.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/