2 min de lecture Présidentielle 2017

Le camp Mélenchon met la pression sur Benoît Hamon pour un éventuel retrait

Alexis Corbière, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon a invité le socialiste à ne pas être "un obstacle" au candidat de la France insoumise.

Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon
Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon Crédit : AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Le rapport de force s'est inversé. Depuis quelques semaines, Jean-Luc Mélenchon ne fait que progresser dans les enquêtes d'opinion, pointant entre 18 et 19%, tandis que Benoît Hamon tente péniblement de repasser au-dessus de la barre des 10% d'intentions de vote. Il n'en fallait pas plus pour que l'idée d'une alliance entre les deux candidats refasse surface, mais dans l'autre sens. 

Jean-Luc Mélenchon avait pourtant expliqué sur le plateau de On n'est pas couchés sur France 2 ne pas vouloir mettre de pression sur Benoît Hamon pour qu'il se range derrière lui, parce qu'il n'avait "pas supporté" celle mise sur lui pendant des semaines. Mais le candidat de La France insoumise avait cependant confié qu'il ne dirait pas non à un effacement du socialiste à son profit. 

Benoît, ne sois pas un obstacle à cette volonté populaire qui monte

Alexis Corbière
Partager la citation

Invité sur LCI ce mercredi 12 avril, Alexis Corbière, s'est lui montré un peu plus insistant. "Je dis à Benoît, parce que je sais qu'il y est sensible, quand il voit nos meetings, quand il voit cette force populaire qui se lève, la dynamique autour de nous, et qu’il compare à toutes les trahisons qu'il subit de la part de ses amis qui passent leur temps à lui planter des poignards dans le dos, je lui dis : Benoît, ne sois pas un obstacle à cette volonté populaire qui monte", a déclaré le porte-parole de Jean-Luc Mélenchon

"Je ne demande rien (...), je ne veux pas passer 12 jours, avec Jean-Luc Mélenchon, à chercher, à interpeller en permanence, cela ne sert à rien. Je dis seulement : regardez, vous, Benoît, tous les autres, ce qui est en train de se passer autour de Mélenchon", continue Alexis Corbière, qui, sans le dire, insinue qu'un retrait de Benoît Hamon favoriserait une qualification de son candidat pour le second tour. Il tente d'ailleurs de prendre par les sentiments le socialiste : "Si le fait qu'il maintienne sa candidature empêche Jean-Luc Mélenchon d'être au second tour, je pense que Benoît, intérieurement, le vivra mal". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Jean-Luc Mélenchon Benoît Hamon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants