2 min de lecture Laurent Wauquiez

Laurent Wauquiez, les multiples visages du nouvel homme fort de la droite

PORTRAIT - À seulement 42 ans, Laurent Wauquiez est désormais le nouvel homme fort de la droite après sa victoire à l'élection des Républicains.

Laurent Wauquiez, le président du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes
Laurent Wauquiez, le président du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes Crédit : BORIS HORVAT / AFP
Isabelle Choquet
Isabelle Choquet Journaliste RTL

Qui est Laurent Wauquiez ? C'est simple, il est ce que vous voulez, du moment que ça l'amène où il veut. Un élu de Haute-Loire en rit encore : "Depuis qu'il est passé, le parquet de la mairie est tout rayé". Il dit aimer les combats sabre au clair, il cite Valmy et Star Wars. La réalité est plus tortueuse.

À ses débuts, il est le protégé du centriste Jacques Barrot. Européen tendance catho-social. Il travaille sur la pauvreté avec Emmaüs. "Pourvu qu'il ne change pas", dit alors Claude Chirac, emballée. Mais il change. En 2011, il dénonce le cancer de l'assistanat. Il devient anti-européen. Il est aussi le fer de lance de la Manif pour tous. Il affirme que l'homosexualité est contraire à ses valeurs... Lui qui s'affichait dans les soirées goldies, le rendez-vous de l'élite gay. On l'accuse de populisme et d'opportunisme, il avoue tout juste quelques erreurs de jeunesse.

S'adapter en toutes circonstances

C'est un jeune homme bien né. Pour vous donner une idée, à l'ENA, il faisait de l'équitation et il n'a pas hésité à faire venir son propre cheval car il refusait de "mettre ses fesses" sur les chevaux de l'école. Mais l'élite, ça passe mal en politique. Alors il joue le gars du terroir. Il vient à l'Assemblée nationale avec des chaussures pas cirées, il prend un coach pour travailler son accent de la Haute-Loire...

Et il ne s'arrête pas là. Pour faire expérimenté, au début, il se teint même les cheveux en poivre et sel. Tout est travaillé, y compris sa propre légende. Et notamment ses multiples rencontres avec Sœur Emmanuelle. À l'entendre, ils étaient copains comme cochons. Sauf que la plus proche collaboratrice de Sœur Emmanuelle ne s'en souvient pas et évoque une seule rencontre à la fin de sa vie. 

Mensonges et trahisons...

À lire aussi
Emmanuel Macron accueilli à Nice par Christian Estrosi, le 14 juillet 2017 Les Républicains
La droite "Macron-compatible" fait marche arrière et rentre dans le rang

Mensonges et trahisons, deux termes qui lui sont souvent reprochés. Surtout que Laurent Wauquiez est quelque peu maladroit. C'est ainsi qu'il a envoyé un SMS vraiment pas sympa pour Nadine Morano... à Nadine Morano. Pareil avec Jean-François Copé.

Plus surprenant, Frédéric Mitterrand raconte dans un livre comment Laurent Wauquiez lui a fait passer un petit papier en Conseil des ministres. "Pourquoi tu me regardes avec cet air langoureux ?". Aucune erreur possible ce coup-ci.

Un de ses rivaux résume alors : "On ne peut pas compter sur sa fidélité mais pour un CDD, c'est le meilleur". À force, même certains proches reconnaissent qu'ils ne savent pas vraiment ce qu'il pense. Pourtant, il ne cesse d'avancer. "Je suis une force qui va", dit-il en citant le Hernani de Victor Hugo. Une force... Mais côté jedi ou côté obscur

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Laurent Wauquiez Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants