3 min de lecture Les Républicains

Laurent Wauquiez : les classes moyennes et les retraités au cœur de son projet

DÉCRYPTAGE - Entamant sa campagne pour la présidence des Républicains, Laurent Wauquiez affine sa stratégie envers les retraités et les classes moyennes.

Laurent Wauquiez lors du congrès des Républicains, le 30 mai 2015
Laurent Wauquiez lors du congrès des Républicains, le 30 mai 2015 Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Avec la réforme du Code du travail et la révision des régimes spéciaux de retraite pour les cheminots, Emmanuel Macron attaque de plein front la rentrée sociale. Tout ceci cinq jours avant la première manifestation de son quinquennat, organisée par la CGT pour contrer la loi Travail. 

De l'autre côté, Les Républicains s'organisent pour faire face à Emmanuel Macron et son gouvernement sur des thématiques économique proches du programme défendu par François Fillon, lors de la campagne présidentielle. À l'antenne de RTL, Florence Portelli, candidate à la présidence du parti, estime que "cela fait très longtemps que la droite n'a pas su incarner une ligne. On s'est coupé des classes populaires. La ligne médiane pour nous, c'est de répondre à tout ce qui peut concerner les Français des zones rurales, ceux qui sont déclassés, ceux qui sont dans les banlieues et parler des sujets préemptés par d'autres comme l'écologie, la famille, la culture".

Briser le "monopole de Jean-Luc Mélenchon"

Également candidat à la présidence des Républicains, Laurent Wauquiez compte aussi s'atteler à la reconstruction du parti. Et cela commence par une prise de distance avec le programme et la politique du gouvernement. "Je ne veux pas qu'on se trompe : le programme d'Emmanuel Macron n'est pas un programme de droite. Sur la sécurité, l'immigration, le régalien, la lutte contre le terrorisme, je considère qu'il n'est pas clair et pas à la hauteur des attentes des Français", explique-t-il sur BFMTV

Le candidat a défini son cœur de cible à qui il s'adressera durant toute la campagne. Dans un entretien au Figaro le 1er septembre, le vice-président des Républicains indique que "les braises sont là et il suffit d'un souffle pour que cette flamme se rallume. Je refuse de laisser le monopole de l'opposition à Jean-Luc Mélenchon. Ce serait catastrophique pour la France". Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes ajoute vouloir "défendre les valeurs de travail, d'effort, les classes moyennes" et refuser "le communautarisme et l'intégrisme islamique qui, petit à petit, ronge notre société".

Se tourner vers les retraités et les classes moyennes

À lire aussi
Nicolas Sarkozy, le 20 mai 2019 Les Républicains
Nicolas Sarkozy : son conseil aux Républicains

Invité sur BFMTV, Éric Ciotti, l'un des proches du candidat, a vanté les qualités de Laurent Wauquiez. Il "a des racines territoriales et en ce sens, il ressemble un peu à Jacques Chirac, il est élu rural et, chez lui, il est adoré". L'ancien porte-parole de Bruno Le Maire, Damien Abad, a rallié le candidat. Dans Le Point, il indique : "N'oublions pas qu'il est l'homme de la droite sociale (qu'il a fondée en 2010, ndlr) qui défend avant tout les classes moyennes et populaires. Laurent Wauquiez a compris qu'il fallait sortir  du dogme du 'sang' et des 'larmes' afin de défendre le pouvoir d'achat de ceux qui travaillent et la justice sociale". 

Il précise ainsi les contours de la politique voulue par Laurent Wauquiez. "La vraie droite, c'est celle qui reparle aux Français, notamment aux jeunes, aux classes moyennes et populaires. C'est celle qui donne une espérance nouvelle en faisant de l'école, lieu de l'ascenseur social, le ciment de notre société. La 'droite de retour', c'est une droite qui devra s'attaquer à quatre grandes fractures qui traversent notre société : la fracture démographique avec des jeunes en proie au doute sur l'avenir et des seniors mal-aimés de ce gouvernement ; la fracture sociale avec un système de protection sociale à bout de souffle et une valeur travail menacée de toutes parts". 

Damien Abad dessine ainsi les axes de contestation à la politique d'Emmanuel Macron. En ligne de mire : la hausse de la CSG, la baisse des APL, "une politique anti-retraités et anti-propriétaires" et "l'affaiblissement des armées". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Les Républicains Laurent Wauquiez Retraites
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789997850
Laurent Wauquiez : les classes moyennes et les retraités au cœur de son projet
Laurent Wauquiez : les classes moyennes et les retraités au cœur de son projet
DÉCRYPTAGE - Entamant sa campagne pour la présidence des Républicains, Laurent Wauquiez affine sa stratégie envers les retraités et les classes moyennes.
https://www.rtl.fr/actu/politique/laurent-wauquiez-les-classes-moyennes-et-les-retraites-au-coeur-de-son-projet-7789997850
2017-09-07 16:47:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/rn0UdpE0Tu3Tgn3iaj-f8w/330v220-2/online/image/2016/1128/7786011862_laurent-wauquiez-lors-du-congres-des-republicains-le-30-mai-2015.jpg