1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Laurent Gerra imitant Patrick Bruel : "On l'aime bien ni-ni peau d'chien"
1 min de lecture

Laurent Gerra imitant Patrick Bruel : "On l'aime bien ni-ni peau d'chien"

REPLAY - Nicolas Sarkozy fait appel au départementaliste ; François Mitterrand sermonne François Hollande ; Bernadette Chirac participe à "Qui veut gagner des cantons ?"

Laurent Gerra & Jade

Ce jeudi 2 mars se tient partout en France le troisième tour des élections départementales : on désigne le président du conseil départemental. Loin des états-majors parisiens, tout peut arriver. Pour se rassurer, certains font appel à un spécialiste : le départementaliste. C'est le cas de Nicolas Sarkozy.

L'ancien chef de l'État, imité par Laurent Gerra, souhaite savoir si certains n'auraient pas l’intention de passer outre sa consigne du "ni-ni". "Aujourd'hui plus que jamais, les gars, c’est ni-ni ! Ni front républicain de mes deux, façon crâne en peau de fesse de Bordeaux, ni alliance avec le Front national. Seulement mon petit doigt me dit qu’y aurait bien quelques malfaisants, notamment à l’UDI, qui boufferaient la consigne, dans un sens ou dans l’autre".
Réponse du départementaliste :  "N'en dites pas plus ! Say no more ! J’ai deviné ! Vous regrettez votre ni-ni ? Mais dans la famille on l'aime bien ni-ni peau d'chien, elle est si bonne pour la bisbille !"

Mitterrand sermonne Hollande

Avec la perte de bastions historiques comme le Nord ou les Bouches-du-Rhône, le Parti socialiste est en pleine crise, à quelques mois de son congrès. De quoi donner des cauchemars à certains. François Hollande reçoit la visite de François Mitterrand.

"Si tu continues comme ça, espèce de bon à rien, tu vas finir ton quinquennat sous les crachats, comme l’autre grande bringue déplumée de Chanonat !", lance l'ancien chef de l'État à l'actuel locataire de l'Élysée. Il le prévient : "Tu vas me faire le plaisir de soigner un peu ta popularité. Et pour commencer, tu en es où de ton enfant caché ?"

"Qui veut gagner des cantons ?"

À lire aussi

Bernadette Chirac participe à l'émission "Qui veut gagner des cantons ?", présentée par Jean-Pierre Foucault. Elle doit répondre à la question : "En Corrèze, les candidats socialistes se sont pris :
a/ Une grosse tuile
b/ Une belle tôle
c/ Un grand tacle
d/ Une bonne taloche.

Hésitante, elle utilise un joker et fait appel à son mari.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/