1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Laurent Gerra imitant Jack Lang : "On abîme le latin et on polit le chinois"
2 min de lecture

Laurent Gerra imitant Jack Lang : "On abîme le latin et on polit le chinois"

REPLAY - Jack Lang, Jean d'Ormesson, Francis Cabrel et Benoît XVI commentent la réforme des programmes scolaires ; François Hollande évoque sa rencontre avec Fidel Castro.

Laurent Gerra & Jade

La réforme des programmes scolaires suscite de très nombreuses critiques de la part des intellectuels et des anciens ministres de l'Éducation nationale. "À l'instar de Luc Ferry, quel bel homme, je suis inquiet et angoissé, déclare Jack Lang, imité par Laurent Gerra. Najat Vallaud-Belkacem fait une grosse boulette, une connerie : supprimer les classes européennes que j'ai moi-même créées !"

La ministre de l'Éducation nationale dit vouloir lutter contre "l'ennui à l'école". Des propos qui ne plaisent pas à Jack Lang : "Elle veut quoi ? Le Jamel Comedy Club en classe ?" Et l'humoriste de faire dire à l'ancien ministre : "On abîme le latin, on asphyxie le grec, on choucroute l'allemand et on polit le chinois !" Il semble toutefois y avoir une solution : "Que François Hollande confie le ministère de l'Éducation au meilleur des experts, au spécialiste le plus digne de ce poste, bref, qu'il m'appelle sur l'un de mes 7 téléphones mobiles. Un peu de courage !"

Jean d'Ormesson s'invite dans cette conversation et s'inquiète lui aussi de la réforme des programmes. L'académicien, imité par Laurent Gerra, qualifie Najat Vallaud-Belkacem de "Terminator de charme" et de "dédaigneuse ingénue". Même inquiétude du côté de Francis Cabrel. "C'est tellement bien le latin. Sans le latin, pas de français, pas de chanson française et pas de Cabrel. Ça serait embêtant".

Le chanteur imité par l'humoriste décide d'apporter sa petite pierre, "un caillou", à l'édifice en interprétant en latin l'un de ses "tubes" : "Ma cabanem fundus jardinum ; Moi j’y venum quand c’est pressum ; C’est un charmus petit coinus ; Pour se délestare l’anus ; Ma cameram au fond de l’hortum ; Elle est vétuste mais l’est bonum ; Pour déposare son Colombinum ; Appreciamo le décorum".

François Hollande et Fidel Castro

À lire aussi

Des considérations qui ne concernent pas le président de la République, qui a rencontré Fidel Castro, lundi 11 janvier. Une rencontre qui l'a visiblement inspiré. "J'ai décidé de faire comme lui : me laisser pousser la barbe jusqu'à la victoire... contre le chômage", prévient François Hollande, imité par Laurent Gerra. Jade, son interlocutrice, s'inquiète : "Vous aurez une très longue barbe en 2017 ?"

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/