1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Laurent Gerra imitant DSK : "Couvrez ce sein que je ne saurais voir"
1 min de lecture

Laurent Gerra imitant DSK : "Couvrez ce sein que je ne saurais voir"

REPLAY - Vendredi oblige, nous retrouvons "Les extraordinaires histoires de l'Histoire". L'occasion de nous replonger en février 1669 lors de la première représentation publique de "Tartuffe".

Laurent Gerra
Laurent Gerra
Crédit : Elodie Grégoire
Laurent Gerra & Jade

Le 5 février 1569 au Théâtre du Palais-Royal, était donnée la première représentation publique d'une oeuvre majeure de Molière, Tartuffe. Une pièce en cinq actes qui traite d'un vilain défaut : l'hypocrisie.

- "Votre barbu Tartuffe est bien heureux sans doute", déclame Enrico Macias qui endosse le rôle de Damis dans la voix de Laurent Gerra (Acte I, scène 1).
* "C'est un homme de bien, qu'il faut que l'on écoute", répond Jade, qui interprète Madame Pernelle.
- "S'il le faut écouter, et croire à ses maximes,
On ne peut faire rien, qu'on ne fasse des crimes,
Car il contrôle tout, ce critique zélé", lance Enrico Macias.
* "Et tout ce qu'il contrôle, est fort bien contrôlé". 
- "Il passe pour un saint dans votre fantaisie.
Tout son fait, croyez-moi, n'est rien qu'hypocrisie".

Fabrice Luchini intervient dans la voix de Laurent Gerra pour dire qu'aujourd'hui en politique et en religion, "l'hypocrisie ça n'existe plus évidemment".

Le gars Molière, quand il écrit ça, il prend des risques hallucinants !

Fabrice Luchini imité par Laurent Gerra

Il note cependant qu'à notre époque, il y a toujours des peigne-culs, des faux-derches et des cabotins. Et de transposer la pièce à l'affaire du Sofitel de New York.

À lire aussi

- "Que voulez-vous ?", demande DSK imité par l'humoriste.
* "Faire la chambre, monsieur Strauss-Kahn", répond la femme de chambre dans la voix de Jade.
- "Ah mon Dieu je vous prie.
Avant que de parler, prenez-moi ce mouchoir".
* "Comment ?"
- "Couvrez ce sein que je ne saurais voir.
par de pareils objets, les âmes sont blessées.
Et cela fait venir, hummm !... de coupables pensées".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/