2 min de lecture Info

Laïcité : "Il y a des zones grises", selon Baudis

INVITÉ RTL - Le Défenseur des droits, Dominique Baudis, a saisi le Conseil d'État pour obtenir des "clarifications" sur l'application du principe de laïcité. De nombreux cas particuliers posent problème, selon lui.

Le Défenseur des droits, Dominique Baudis
Le Défenseur des droits, Dominique Baudis Crédit : AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Le Défenseur des droits, Dominique Baudis, estime que l'application du principe de laïcité est entravée par de nombreux cas particuliers posant problème : "Nous avons des zones grises", a-t-il déclaré lundi 9 septembre au micro de RTL.

"Depuis le printemps dernier, j'ai écrit au Premier ministre et aux Présidents des deux assemblées pour leur demander des clarifications. Je fais la liste des sujets sur lesquels nous sommes saisis par nos concitoyens auxquels nous ne savons pas quoi répondre parce que dans ce domaine, nous avons des zones grises. Ce sont des salariés qui travaillent pour des entreprises de statut privé mais qui accomplissent des missions en relation avec la puissance publique", précise l'ancien maire de Toulouse.

J'ai écrit au Premier ministre et aux Présidents des deux assemblées pour leur demander des clarifications

Dominique Baudis
Partager la citation

Les cas de collaborateurs du service public

Dominique Baudis veut plus de clarté sur le principe de laïcité et a décidé de saisir le Conseil d'Etat ce lundi 9 septembre, afin d'obtenir des "clarifications nécessaires" sur l'application de ce principe. Cette annonce intervient le jour de la présentation d'une charte de la laïcité à l'école.

À lire aussi
"L'Obs" consacre un dossier aux "fausses informations" médias
"Fake News" et théories du complot : la pensée progresse en France

On ne demande pas que la frontière soit déplacée vers plus de liberté ou plus de laïcité, on demande qu'elle soit clarifiée parce que l'incertitude est l'ennemie du droit

Dominique Baudis
Partager la citation

"Par ailleurs, il y a tous les collaborateurs, bénévoles ou occasionnels, du service public, a-t-il poursuivi. Est-ce qu'on peut porter des signes extérieurs religieux et témoigner au cours d'un procès? Est-ce qu'on peut accompagner le groupe scolaire auquel appartiennent ses enfants et porter des signes extérieurs religieux? C'est une question en relation avec l'éducation nationale et que la charte ne traite pas".

Mais il l'assure : cette démarche ne vise pas à revenir sur les principes édictés par la loi de 2004 sur le port de signes religieux dans les établissements scolaires. "On ne demande pas que la frontière soit déplacée vers plus de liberté ou plus de laïcité. On demande qu'elle soit clarifiée parce que l'incertitude est l'ennemie du droit", a-t-il conclu.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Laïcité Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7764408121
Laïcité : "Il y a des zones grises", selon Baudis
Laïcité : "Il y a des zones grises", selon Baudis
INVITÉ RTL - Le Défenseur des droits, Dominique Baudis, a saisi le Conseil d'État pour obtenir des "clarifications" sur l'application du principe de laïcité. De nombreux cas particuliers posent problème, selon lui.
https://www.rtl.fr/actu/politique/laicite-il-y-a-des-zones-grises-selon-baudis-7764408121
2013-09-09 19:05:29
https://cdn-media.rtl.fr/cache/W-IneZVNAC3l5cR0r71Bdg/330v220-2/online/image/2013/0909/7764408257_le-defenseur-des-droits-dominique-baudis.jpg