1 min de lecture Social

Lactalis pollue la visite sur l'emploi de Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy se rend ce vendredi dans les Vosges pour un déplacement consacré à l'emploi, alors que le gouvernement a annoncé des mesures de rigueur budgétaire pour limiter une dette publique abyssale. Un déplacement qui intervient au lendemain de l'annonce de Lactalis de la fermeture "au plus tard au premier trimestre 2012" de son unité de production de Xertigny. Une usine qui produit 8.000 tonnes de fromage par an (et notamment le brie "Président"), et qui emploie 162 personnes. L'année prochaine, seules trente-quatre postes seront conservés. Une délégation des ouvriers de Lactalis sera reçue par un conseiller de l'Elysée à Epinal, à bonne distance de la visite officielle du chef de l'Etat.

Président, une des marques de Lactalis
Président, une des marques de Lactalis Crédit : AFP / Damien Meyer
micro générique
La rédaction de RTL et La rédaction numérique de RTL

"Le groupe estime que nous ne sommes plus assez rentables. Sur leur six sites de fabrication de fromage à pâte molle, nous sommes les seuls à ne pas avoir de coagulateurs, chez nous tout est fait main", a indiqué jeudi Sébastien Grand, membre du CE de l'usine et délégué syndical CFDT.

Soixante-six salariés doivent être reclassés dans une autre usine de Lactalis, à Corcieux, distante d'une soixantaine de kilomètres, a annoncé le groupe devant le CE en fin de semaine dernière. En mars dernier, quarante-deux postes avaient déjà été supprimés lors du transfert de la production des "ovales" vers une usine d'Ille-et-Vilaine.

Depuis le rachat de l'italien Parmalat en juillet dernier, le groupe français Lactalis est devenu le numéro un mondial des produits laitiers, présent dans 56 pays et pesant près de 15 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Selon des chiffres de 2010 cités par le groupe, le "nouveau Lactalis" pèse 14,7 milliards de chiffre d'affaires annuel.





Lire la suite
Social Économie Grève
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants