1 min de lecture La République En Marche

La République En Marche : Richard Ferrand admet des "couacs" à l'Assemblée

Les députés avaient été critiqués à plusieurs reprises par l'opposition pour leurs premiers pas, parfois jugés hésitants.

Richard Ferrand sur les bancs de l'Assemblée nationale, le 3 juillet 2017
Richard Ferrand sur les bancs de l'Assemblée nationale, le 3 juillet 2017 Crédit : Martin BUREAU / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

"Amateurisme", "improvisation"... À l'Assemblée nationale, les termes péjoratifs fusaient chez les élus de l'opposition lorsqu'il s'agissait d'évoquer les débuts des néo-députés de La République en Marche. Des dysfonctionnements lors des débats avaient notamment été signalés et mis sur le compte du groupe de la majorité. "Quelques couacs" que Richard Ferrand a reconnu, mardi 5 septembre, sur CNews, tout en les relativisant.

"Quand des vieux briscards essaient de mettre en difficulté des collègues qui prennent leurs fonctions, évidemment ça fait un peu de spectacle et, soudain, on se jette dessus en disant : regardez ! Mais dans cinq ans, quand nous reparlerons du quinquennat et de la législature, vous verrez que ces histoires de couacs passeront pour totalement anecdotiques", a assuré le chef de file des députés REM.

L'ancien ministre, également visé par des critiques émanant parfois de son propre camp, a par ailleurs tenu à réaffirmer son leadership. "Ne vous inquiétez pas, je tiens la barre", a-t-il lancé, expliquant qu'il menait "deux réunions de groupe chaque semaine".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
La République En Marche Assemblée nationale Parlement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants